De Tout et de Rien de Marieswiss

27 août 2016

Du burkini je m'en fout complètement....

Qu'une femme porte le burkini, un maillot une pièce, un bikini, un tailleur, une jupe, une robe, un pantalon, un sac de pomme de terre je m'en fiche éperdument.

Par contre il y a moultes raisons à porter ceci ou cela. Choix perso vrai ??? Or là, je ne suis pas certaine que le burkini soit un vrai choix

il est identitaire . Depuis que lors d'une émision TV un mec à responsabilité a dit "on ne va pas ennuyer ce monsieur, c'est un frère!" je suis terriblement méfiante.

Il est un phénomène de mode

il est un puissant signal aux mecs musulmans ou à ceux qui ont envie d'exotisme

Il est un facteur d'enichissement phénoménal pour l'inventeuse qui voulait soit-disant utiliser cet accoutrement vestimentaire pour l'inseertion des ??? je ne sais même pas de qui?

Il est un facteur de risque de  non hygiène donc un facteur surajouté aux risques déja existants de contamination possible.

Il est un signe envoyé aux personnes environnantes de potentielles bombes dissimulées , malheureusement dans le contexte actuel de folie de certains humanoides, ce n'est pas négligeable

il est un facteur de provocation. Quand je lis de la bouche de la maman du jeune soldat tué par Merah que "les musulmans sont fatigués" je reste sans voix! Après la mort par égorgement d'un prêtre sur le sol français où je n'ai pas entendu grand chose, mis à part "ne faisons pas l'amalgame". Je n'ose imaginer ce qui se serait passé si un "imam"  qui n'a aucune réelle légitimité envers ses ouailles d'après ce que j'ai cru comprendre en terme de formation théologique, avait subi le même sort sur le sol français!

Il est un facteur de discrimination religieuse

il est un facteur de discrimination sexiste

il est un facteur de non respect de la santé de la femme (qui produit la vitamine D????)

Il est un facteur d'inégalité : l'autre jour à l'acrobranche, un jeune couple visiblement de musulmans avec deux enfants d'environ 5 et 6 ans. Il fait une chaleur caniculaire, le monsieur en tong, short et marcel , la dame engoncée dans sa tenue longue noire avec voile. Ce monsieur ne semblait pas avoir une once de pitié pour sa moitié puisqu'il marchait allègrement  sans un regard vers elle. A t il un semblant de respect pour elle. S'il était vraiment amoureux au vrai sens de l'Amour, il lui aurait dit, bien avant, de lancer cet affublement aux orties pour porter un vêtement plus adapté à la situation conforme à ses propres critères

Alors non je ne m'en fout pas de ce perfide burkini qui traduit  trop de violences sourdes


23 août 2016

Lavande , distillation , huile essentielle

Récemment avec Number one , ses enfants et Number two nous avons passé une semaine près de Vaison la Romaine dans une maison avec piscine. J'y ai découvert le plaisir d'être dans l'eau surtout le jour du départ? Allez y comprendre quelque chose!!!

La petite nenette était superheureuse de voir ses progrès, accomplis parfois spontanément et  contre son gré. Ses éclats de rire sont vraiment un bonheur à entendre.

J'avais à coeur de visiter une distillerie de lavande et je fus comblée. Je ne trouvais que des distilleries industrielles et je tenais absolument à en trouver une familiale. Après des recherches et des recherches sur le net, à un moment, est arrivé le nom d'une entreprise qui me paraissait correspondr à  mon souhait ...elle n'avait pas de site internet!!

De loin on remarque de la fumée qui s'échappe d'une zone ouverte sur trois cotés..en fait il s'agira de la vapeur d'eau évacuée car elle  sous pression comme lorsqu'on évacue celle d'une cocotte minute.

Et c'est tout ce qu'il y a de plus artisanal et familial, le père, la fill,  le gendre et des jeunes des environs embauchés pour la saison qui dure du 15 juillet à fin août environ.

Couper (la préparation de la machine demande 1heure de préparation et va lier les bouquets)  la lavande  (une seule fleur, 1 tonne donne 6kg d'huile essentile ) ou le lavandin (trois fleurs et une rentabilité importante puisque 1t donne 15 à 18 kg voire plus d'huile essentielle) les laisser sècher   deux ou trois jours au soelil pour que le vert sèche bien, avec des fourches les bouquets sont ensuite mis sur des plate-forme tirées par le tracteur, amenées à la distillerie, les bottes sont jetées dans la "cocotte minute" qui fait environ 1,20 m de diamètre et deux de haut, sur  une grille ronde qui descend au fond, par un palan une masse du diamètre de l'ensemble vient écraser donc tasser les bouquets  qui sont répartis de façon harmonieuse afin qu'aucun espace ne soit perdu, puis le couvercle est refermée par des verroux et le foyer qui est en dessous est ravivé par les restes de lavande ayant déjà donné toute leur huile , encore fumantes ces tiges sont jetées dans le foyer et brûlent immédiatement, la vaperur d'eau est envoyée dans la collone de lavande et l'huile va se mélanger à la vapeur d'eau? L'ensemble va passer par un rserpentin qui va liquéfier les deux composants , comme l'huile a une densité d''un peu plus de 0.9 elle va surnager à l'eau et sera ensuite évacuée pour être récupérée.

L'huile essentielle de lavande est apaisante et celle du lavandin excitante...enin pour simplifier!!! 

L'eau qui sent très bon est dite eau floral et peur servir à parfumer le linge, la dame m'en a donner 3l elle était encore un peu chaude!

le monsieur qui a bien amélioré la distillerie héritée de son beau père est plein d'humour et fier de raconter l'évolution de l'entrreprise sous son règne . Sa fille a pris vaillemment le flambeau , elle n'avait pas le temps de s'interesser aux JO!

Dans la voiture nous avions quelques branches de lavandin qui embaumaient l'habitacle mais après le passage à l'huile essentielle  les enfants trouvaient le tout un peu envhaissant.

Mes armoires vont connaitre un petit coté de mes souvenirs de vacances familiales!

 

30 juillet 2016

1101eme message, séquence émotion

Celle que nous appelions La Maisonnée et qui est devenue La Maison à vendre a subi beaucoup de transformations depuis que nous avons investi les lieux. "Elle est belle ta maison" me dit on! L'autre jour c'était un petit mot trouvé dans la boite aux lettres, laissé par des membres de la famille de L'Homme qui avaient trouvé porte close mais voulaient signaler gentiment son passage.

Hier c'était l'anniversaire  de notre entrée dans la vie de "propriétaire" ou plutot de "tributaire de la banque proprio" de cette maison!

Je me souviens du Bonheur de L'homme de notre décision , de notre choix, de Notre maison. Je me souviens que L'Homme finançait les emprunts et lorsqu'ils furent terminé pour "arroser l'événement" nous reçumes chacun un superbe stylo y compris pour Lui, l'ensemble du prix correspondant à une mensualité. Voilà qui attestait, qu'enfin cet argent allait être pour nous plutot que pour la maison et le banquier!

Les Numbers avaient chacun une priorité mais nous avons décidé de nous réunir le plus vite possible pour célébrer cet anniversaire au champagne en pensant très fort à L'HOMME par qui cette aventure a commencé.

Je mettrai du waterproof!!!!!

25 juillet 2016

Saison de l'acné

Chaque année en cette saison je regarde avec une infinie tendresse ces énormes rouleaux de foin que les paysans ont travaillé pour préparer la nourriture de leur bétail en hiver.

D'abord je me souviens du travail incroyable qui était fourni par ma grand mère maternelle et deux de ses fils quand ils fauchaient un peu à la machine mais aussi à la main tant certains de leurs champs avaient des reliefs inappropriés à la mécanisation.
Moi je me régalais à grimper sur le tas de foin empilé sur une charrette que tirait, il me semble bien, un cheval. Oh ma grand mère avait une peur terrible que je ne tombe , me prodiguait moultes conseils afin que je reste sage, que je reste au milieu , que j'évite de me mettre sur les bords. Je crois bien que je lui obéissais docilement tant je l'aimais et la respectais.

Actuellement les agriculteurs abandonnent leur rouleaux qui pèsent des tonnes (difficile de les mouvoir mais ils sont extremement dangereux) dans les champs fauchés. Ils sont déjà partis ailleurs , le travail les appelle quand le soleil est au rendez vous. De plus il n'est plus du tout question de faire sècher un maximum le foin, un peu et hop il est comprimé, compressé et on croise les doigts pour que le gaz produit à l'intérieur ne finisse pas par s'enflammer. Je l'ai vu une fois et tout un hangar a été détruit , heureusement il était au milieu de nulle part.

Alors les champs sont victimes d'une belle maladie pour eux, les rouleaux sont laissés en place pour dégager le gaz et pour éviter qu'ils ne prennent feu spontanément. Cette année le rendement doit être bon parce que le nombre de ces protubérences est important.
Je ris chaque fois que je passe à proximité car ces champs me font penser à l'acné du jeune adolescent (quelle drôle d'idée!!!)

Posté par marieswiss à 23:11 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

19 juillet 2016

Mon adorable tantine et son médecin généraliste

C'était prévu, je devais aller chez elle passer 24 h incluant une nuit. Des obligations avant et après réduisaient ce temps d'échange.

Elle a 91 ans et demi..le demi est important pour elle, mais oui c'est comme pour les enfants. Annoncer "quatre ans" est bien différent  que d'affirmer quatre ans et demi. Pendant l'age adulte on se fiche éperduement de ce demi?

A mon arrivée pour le repas de midi,  elle m'annonce  que son médecin va venir vers 14h, nous avons refait et le monde et la famille et nous terminons le repas quand il sonne.

Elle annonçait à qui veut l'entendre qu'elle avait mal dans le dos, en la cuisinant ce n'est absolument pas cette localisation. Elle a mal à "un ischion de la fesse droite". MAIS elle a honte d'avoir une douleur dans une telle localisation. Elle refuse catégoriquement de montrer son physique au médecin. Avec sa  fille nous argumentons tellement qu'elle finit par accepter d'aller dans sa chambre .....avec lui . Elle gardera le slip et il devra faire ses tests de douleur comme il pourra nous dira-t-elle!


On passe à l'ordonnance.

- Avez vous du Dafalgan encore

- Oui un peu

- donc je ne vous en marque pas!

- oh ça ne fait rien contre la douleur!

- donc je ne vous en mets pas!

- si, mettez en moi quand même!

- Votre tension est bonne , vous ne croyez pas qu'on pourrait éviter ce médicament?

- il ne sert peut être à rien

- donc je ne vous en mets pas

- si mettez moi en quand même ...... oh mais non j'en ai encore assez!

- Bon cette douleur Il faut quand même qu'on l'attenue même si elle va s'en aller progressivement.

Un nouveau médicament , vous seriez d'accord?

- qu'est ce que c'est ?

- Il s'appelle Acupan

- comment ça marche?

- c'est une nouvelle manière d'agir sur les paramètres de la douleur et on l'utilise quand le dafalgan n'a pas assez de pouvoir!!

- oh ben non , le dafalgan va bien finir par agir!

- donc je ne vous mets pas d'Acupan

- oh ben si , mettez moi en!

Quand je vous dis qu'elle est adorable! mais tout de même, ce médecin et L'Homme qui a dû rencontrer des aventures de ce genre font preuve d'une patience d'ange d'autant que le jeune gars avec ses yeux très doux restait imperturbable alors qu'il n'avait pas encore mangé (hypoglycémie?). Cela m'a fait immensément plaisir d'assister à cette scène qui m'a fait vivre le quotidien de L'Homme.


17 juillet 2016

Quelle légaliste!

Je suis entrain de faire une plantation de petits arbustes sur le bord de la propriété quand un cycliste s'arrête. Il souhaite connaitre la distance de la déviation qui compense le barrage  pour travaux dans le village.

Je réfléchis bêtement en tant que conductrice de voiture et tout mon raisonnement pour l'informer est orienté selon le fait que la route est barrée et qu'une deviation est mise en place pour les véhicule.

Puis je pense que lors de la promenade du chien je passe par un chemin peu carrossable mais qui raccourcirait la déviation à condition que le monsieur porte son beau velo superperformant pour la route seulement pendant environ 15minutes.
Finalement il opte pour un changement de circuit

Dès qu'il est parti je me dis que j'étais bien gourde car trop légaliste: les habitants de la route déviée doivent pouvoir marcher, eux sur leur trottoir au moins donc au pire le monsieur aurait porté son vélo sur quelques mètres .

Comme quoi l'éducation est très influente et ne s'arrêter qu'à une simple pancarte-ordre est une imbécilité puisqu'il il faut d'abord réflechir.

Bien gourde!!!

Posté par marieswiss à 22:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 juillet 2016

Euro 2016....

Normalement chaque fois qu'en sport une équipe de France  arrive en demi-finale d'une compétition internationale, je peints mes ongles en bleu blanc rouge. Ma manière de dire Merci aux joueurs qui bossent beaucoup et à leur staff. C'est un certain sport que de manier avec dextérité ces petits pinceaux coupés au carré pour épouser l'arc bombé unguéal.
En pratique je peints tout en blanc puis je fais le bleu et enfin le rouge. la difficulté tient aussi en la ligne droite interne des couleurs!!! Bon c'est toujours un moment festif car plein d'espoir pour ...tous ceux qui gravitent autour de ce sport en éliminant tous les mercantiles et requins prêts à sauter sur toutes les proies possibles pour faire du pognon à cette occasion.

Hier pas de bleu blanc rouge , d'une part parce que je bosse dans le jardin ou autour des dalles du chemin à tout va. Il est donc impossible de garder le vernis intact. DOnc je me suis abstenu. Cependant il semble qu'il y ait une autre raison: j'en veux terriblement aux joueurs d'avoir fait leur cakou en Afrique du Sud. Bien sûr, c'est un peu nul,  à part un ou deux d'entre eux tous les autres sont nouveaux , de plus Didier Deschamp a bien compris que l'importance venait de l'ensemble et pas des individualités donc exit tous ces petits cak' qui se la jouent! Youpi.
Il n'empêche que mon irritation n'est pas retombée complètement car je ne donnais pas cher du parcours de notre équipe. Pourtant je dois l'admettre  ils furent solidaires sauf en finale où plusieurs ont tenté de jouer les solitaires (des fois que les retombées médiatiques se transforment en or) mais aussi brillants dans leur professionnalisme. Que dire du but marqué par Griesmann (notre alsacien...même s'il est un peu portugais coté maternel) contre les allemands: un but tout en intelligence de jeu ," je suis toujours la balle , j'ai le réflexe de pousser au lieu de shooter, je vois l'angle le plus subtil..." Bref en centième de seconde.... donc ce mec est vraiment fort! La scoumounne s'est vite invitée .Mais ce n'était pas de la malchance, c'était tout bonnement le résultat d'une telle envie de faire son propre exploit que les meilleures opportunités n'ont pas été recherchées. Je ne sais si tout cela induisait en moi une impression négative pour la France. A un moment donné j'ai décroché et ai préféré me coucher et lire.

- je sens que les Portugais vont gagner

- Explique moi comment tu sens!

Alors allez expliquer ce qui est un mélange d'intuition et de rationnel à partir d'une synthèse alambiquée de ce que vous avez vu et interprèté alors que vous n'êtes pas un expert de ce jeu mais seulement une adepte du beau jeu§

Je n'ai pas su expliquer mon "je sens que..." et j'ai ...gagné!!!

03 juillet 2016

Pic du midi d'Ossau

Invitée par des amis rendontrés au gré de mes voyages récents, je passe 3 jours pleins dans les pyrénées. L'objectif était de faire des randonnées.

Le premier jour, la chaîne des Pyrénées nous est complètement invisible , autant dire qu'il s'agit de trouver une autre occupation que d'aller à sa rencontre. Nous optons pour la visite de Pau en espèrant apercevoir les beaux pics depuis le boulevard des pyrénées, que nenni!! nous nous contentons du funiculaire qui nous amène au pied du magnifique chateau dont une grande partie est renaissance. Quel superbe travail de sculpture de la pierre pouvait produire les artisans de l'époque.Pau est une ville bien marquée par la crise économique, un grand nombre de boutiques fermées un jour de semaine, beaucoup de maisons apparemment non habitées ou tout au moins peu entretenues quant à leurs façades, c'est un signe négatif. Je ne sais qui est le maire mais ce doit être délicat pour lui.
Par contre je peux dire que le Tour de France va y passer car d'une part un ensemble de photos y sont exposées à proximité de l'entrée au funiculaire associé à des affiches l'annonçant mais aussi des signes indirects comme les routes renovées!!!

Pour le deuxième jour la météo nous était favorable, nous préparons les sacs. Le matin: départ en espèrant pouvoir trouver une place sur le parking du haut pour s'éviter un denivelé inutile.
La température est à 18 degrés donc idéale pour  l'effort physique (je n'ai pas fait ce type de grimpette depuis au moins une dizaine d'années, je crais demain pour les courbatures!!!.)  Nous ferons 900 mètres de dénivellé en montant par la partie habituellemnt considérée comme descendante. Elle est plus difficile et notre leader pensait que c'était mieux de descendre par le coté le plus aisé d'autant que les nuages se sont mis à nous concurrencer par le risque de  l'arrivée d'un orage pour eux et les retrouvailles de la voiture  pour nous.Le spectacle y est fabuleux, la végétation change au gré de la montée, les fleurs , leur couleur plus marquée en altitude, leur multitude et ces tapis de rhododendrons et d'azalées  rouges, les petites gentianes bleues qui avaient les faveurs des photographes amateurs. A seize ans les jeunes se prennent en selfies dans ces lieux magnifiques , à quarante ans les fleurs sont   immortalisées!!                                                                             

Pendant la descente nous rencontrons des cascades qui se terminent en rivières souterraines, des névés qui friment et sont incapables de supporter notre poids et nous  obligent à reprendre le sol herbeux, des rus, des zones trempées .
il s'agit d'un parc naturel où, si j'ai bien compris, on ne peut faire du camping je verrai deux tentes, où il ne peux y avoir d'animaux j'ai vu un chien!!! de touriste!

Aucune douleur, pas de fatigue , je descends comme une petite nenette qui saute à chaque pas en espèrant que les genoux ne me trahiront pas le lendemain.

Le troisième jour, il est inutile de rêver. A mon réveil je ne vois pas la chaine des Pyrénées , j'ai déjà compris que je ne pourrais pas mettre mes muscles à l'épreuve. Nous nous contenterons de balades gentilles autour de notre zone de coucher et aucune courbature!!! Serait ce mes débuts au golf qui m'auraient permis d'être entrainée.
Voilà, il me faut rentrer... mes grandes randonnées se sont réduites à une seule mais quel bonheur!!! que d'avoir  filrté avec  le Pic du Midi d'Ossau!

19 juin 2016

Je range, je trie , je trouve des trésors

Des cartes de voeux que L'Homme avait prévues pour ses voeux mais il devait en avoir trop commandé, deux sont unis par un trombone.

Je reconnais l'écrture de chacun de nous cinq .

Je tente de comprendre de quoi il s'agit car je ne me souviens de rien.

Première ligne:   "Quelques principes de Bases pour une vie" sont de ma main

Deuxième ligne de l'écriture de L'Homme : "agréable à la maison"

Je pense que les 4 lignes suivantes sont de number 1 :

      -" la maison n'est pas un hotel

      - personne n'est au service de l'autre

      - rien n'est dû, tout est cadeau

      - chacun a son travail"

Des trois suivantes  je ne reconnais pas plus number 2 que 3 au niveau de l'écriture ... il y a des chances que l'écriture en danseuse de la dernière soit de number 3

      -"Tout le monde doit l'aider"  (je rajoute actuellement qui est "l")

      -" Le bonheur et l'Amour sont des petits riens" (j'imagine qu'il voulait dire sont faits de petits riens)

      -  "Ne s'occuper que de moi-même est chiant pour soi et pour les autres"

J'ai ajouté d'une main très appuyée

      -" WC aussi propres à l'entrée qu'à la sortie" (j'étais tout de même avec quatre mecs et je ne vous raconte pas les odeurs parfois , un jour j'ai pris le karcher pour nettoyer à fond!)

      - " Eponge rincée après usage."   eh oui je detestais prendre l'éponge pour nettoyer une table et avoir les doigts dans les restes du nettoyage précédent!

Voilà les petits riens de tous les jours qui  soudent et alimentent le bonheur de chacun et de l'ensemble de la famille plutot que de rester dans le silence et le non-dit. Tendre moment.

Posté par marieswiss à 21:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 juin 2016

La prison de Fresne

Il y a quelques années en plein été, à la prison de Fresnes, j'ai participé à la messe  pour les prisonniers.
Parcours du combattant avec copie de la carte d'identité  etc.... Normal vous dirai-je , on ne va pas dans l'Eden, mais dans l'enceinte d'un univers où on n'a pas à faire à des saints de la société civile!

En rangeant mes papiers pour faire du vide car j'ai tendance à tout garder, je retrouve ce courrier envoyé au prêtre après ce moment dense

"En vous remerciant de nous avoir permis de vivre cette forte expérience,

Tout était pesant et pourtant le ciel était magnifiquement bleu, le soleil était au rendez vous.

Pesants les batiments, les portes et le filtrage, le dédain des gardiens (heureux?) (je l'ai vécu comme tel.), les clés, le jeu des clés, (leur sonorité), les portes-barreaux sur toute la hauteur jusqu'au plafond, les filets anti chute, cette couleur verte envahisante (j'ai vu du vert partout!), la clé de votre cellule de prêtre, la tristesse de cette cellule, cet aspect grisâtre du vert, cet aspect de saleté qui est partout, ce cloisonnement partiel et en même temps total de tout espace.

Tout est oppressant. La cage thoracique n'arrive pas à se soulever ou n'a pas assez d'air pour se remplir et puis cette pièce en sous sol. Ouf une petite fenêtre la haut avec seulement des barreaux espacés. Qu'il y fait chaud! Et tous ces hommes qui entrent . Le prêtre est serein, à moins qu'il soit sur ses gardes . Non il fait confiance.

Bon, faire confiance. Tous ces hommes aux regards différents. Que cachent-ils derrière ces yeux? Qui a tué? Qui a avoué? QUi n'a pas avoué? Pourquoi ? Qui est innocent? Ils sont propres, certains très bien vêtus, ils discutent de plus en plus fort. Avec la chaleur  ça en devient presque angoissant.

Le prêtre , là au milieu, vaque à ce qu'il ressent. Un gars gratte une guitare ("on ne peut pas en avoir car ils ont peur qu'on s'étrangle avec... vous pouvez pas faire quelque chose pour que j'en aie une?...Non je plaisante"  dit le jeune avec un air dégagé qui en a vu d'autres.

Et celui là un peu forcé dans son pantalon qui reste coté porte et ne parle pas. A la fin, il viendra coté estrade discuter un peu, vaguement souriant.
Et pendant la célébration de la messe , ils chantent. Ca m'étonne, pourquoi? Je ne les imagimais pas avoir une harmonie de voix , certains communient!

L'un a lu un texte , les autres faisait silence je ne sais pas s'ils écoutaient. Le prêtre a simplement su l'amener tranquillement, je n'ai pas eu l'impression qu'il leur fut imposé. Le texte parle de la femme, sympa!

Moi j'ai eu à lire l'évangile ... s'il vous plait! Bizarre, j'ai eu l'impression que je connaissais ce texte par coeur (et pourtant ce n'est pas ma lecture de soirée) D'où cela venait il , une chanson, une prière de mon enfance chez les bonnes soeurs? . Mais je n'ai rien compris du sermon du prêtre...excepté quand il parlait sans ses notes (illisibles). Encore la femme. Ils écoutent, comprennent ils? tout ou des brides . Peut être mieux que moi. Ou peut être ce moment est-il simplement, pour eux, un havre de "paix"

Le prêtre avait apporté deux roses, elles ont trouvé preneur, il y a eu une reservation pour la prochaine fois (l'espoir), L'un prend le papier de son texte pour envelopper la tige , l'autre a moins d'attention.

Une alerte, j'avoue ne pas avoir compris ce qui se passait ni ce qu'on nous disait en aboyant. On sort, les hommes restent enfermés, on s'installe dans la zone carrée et commune du croisement entre deux allées, entourés donc de quatre grilles. Fausse alerte "oh vous savez c'est souvent".
Ils me disent ne pas avoir chaud, certains portent des pulls. Ils parlent encore un peu et c'est leur départ d'abord.

L'ouverture vers l'extérieur de cette porte connue par les médias et qui parfois libère des prisonniers à 2 h du matin m'est lumineuse vers le soleil, le superbe ciel bleu et ...l'air pur (si si!!!)

LA LIBERTE Wahououou!

Quelle merveille que cette liberté! En ce moment elle semble subir quelques entailles par la folie humaine malgré un beau ciel bleu et le soleil couchant.

Posté par marieswiss à 20:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,