De Tout et de Rien de Marieswiss

17 mars 2017

La presidentielle? Quel basard!

Personne n'a jamais su pour qui je vote. Pas même L'Homme!

J'ai toujours considéré qu'il s'agissait de quelque chose qui relevait de l'intime conviction et que cela se faisait dans l'isoloir.
Alors la débauche de soutiens aux uns et aux autres me surprend toujours. Je dois être un peu , beaucoup naïve.

Comme je l'ai déjà dit la politique se résume selon moi à "où piquer du fric et à qui le donner"

Mais j'étais encore en dessous de la vérité parce que Monsieur Fillon par exemple a été le grand fossoyeur des retraites, il est aussi, si j'ai bonne mémoire, celui qui a fait que les remboursement des  tarifs des consultations et les médicaments doivent être obligatoirement diminués de 1 €. Donc 1€ à payer par consult et par ordonnance!! Or il accepte ou se fait offrir des costards à 7000€. On croit rêver!

Monsieur Macron jeune dynamique propulsé par la bande à Jouyet qui écume les ministères et l'élysée de droite comme de gauche depuis des dizaines d'années, a été celui qui donnait les conseils économiques à Notre cher Flamby, c'est lui qui a consommé la presque totalité des crédits de son ministère en frais de préparation de son mouvement , et cette histoire de Las Vegas...? Si, en si peu de temps il a dejà quelques casseroles, si, à 39ans il doit payer l'ISF ... y a comme un truc qui sonne mal. Et puis c'est lui qui a dit je n'avais pas assez d'argent pour payer les impôts"... Oh j'ai dû mal entendre. Sans compter sur le copinage et les "je te renvoie l'ascenseur" avec BFMTV!!

Marine, fait un sans faute et pourtant la 2 lui a mis des peaux de bananes, y compris Madame Belkacen à 23h après deux heures d'un oral particulièrement difficile avec des journalistes franchement en opposition. On pouvait penser qu'elle devait être vannée et risquait d'être poussée à la faute. Quelle tristesse! ils réussissent à nous la rendre sympathique avec leur manière de rentre-dedans!

Il y a le bateleur de service

Je croyais que celui qui écrit des livres, petit fils d'un collaborateur de Pétain avait des velleités de se présenter... je n'ai rien vu!

Je me demande bien qui va sortir du chapeau.....Il (on est loin de la parité!!) va diriger la France, avoir le code nucléaire....

Quelqu'il soit ça fait plutot froid dans le dos

Posté par marieswiss à 20:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


20 février 2017

Marin Teo / Téo Marin

Je suis en colère mais je me demande bien envers qui et envers quoi. En fait je pense que ce doit être envers moi en raison de mon impuissance.

Je dis toujours que j'ai raté l'éducation de mes enfants. Je leur ai donné comme règle de s'affirmer dans la vie en respectant autrui autant que faire se peut.

Marin, jeune étudiant lyonnais, ne demandait dans la vie que de continuer ses études avec brio, sa vie intellectuelle,  au moins, s'est brisée un jour sous les coups de béquillles par un groupe de desoeuvrés qui ne supportaient pas que deux personnes s'embrassent (où va se loger l'imbécilité et/ou la jalousie!!)

Téo dans des circonstances qu'il est difficile de connaitre à part les réseaux sociaux dit bien informés, se retrouve après une hospitalisation de deux ou trois semaines à retrouver la vie habituelle. Je n'ai pas eu plus d'information médicale, ce qui est normal. Si on ajoute que la personne qui tient "l'arme" est un policier alors on change complètement de registre!

L'un a reçu la visite du président de la République, l'autre est resté un parfait anonyme ou presque, l'un a eu la visite d'un joueur de foot qui eut son heure de gloire en équipe de France, l'autre est resté un  parfait anonyme ou presque. l'un a reçu des soutiens par diverses façons: manifestations dans la rue, articles de presse au quotidien, l'autre est resté un parfait anonyme ou presque etc....

Malaise....  Quand je me dis que par l'éducation que j'ai donné à mes enfants, ils pourraient se trouver à la place de Marin, j'ai vraiment, dans notre société actuelle, été à coté de la plaque quant à leur éducation!

17 février 2017

Emmanuel Macron et les cours magistraux

Le plus jeune candidat à la présidentielle vient de se singulariser étrangement. Dire que la colonisation est un crime contre l'humanité en 2017 pose question pour des faits de sociétés qui se terminent  pour l'Algérie en 1962 il me semble....

De nombreux pays au monde étaient colonisés que ce soit par la France , l'Allemagne, l'Angleterre, l'Espagne, le Portugal...  Il semble qu'à cette époque il s'agissait de maitriser qui, les frontières, les mers, les influences dans les grandes instances internationales, les matières premières, ou tout simplement, comme des pionniers, développer des cultures, des industries pour s'enrichir...

Quelles sont les voix qui se sont élevées à ce moment contre ces situations qui impliquaient des familles entières tant chez les colonisateurs que les colonisés.

Pendant dix années, je suis allée en vacances me ressourcer au Sénégal. Je l'ai donc visité sous presque toutes ses coutures. Je ne l'ai pas connu pendant sa colonisation mais de toutes les infrastructures on me disait : "cela a été fait à l'époque des français". A Saint Louis, d'ailleurs ma surprise était grande car je ne comprenais pas qu'une personne n' ait pu prendre les choses en mains pour restaurer ces anciennes beautés.

Humainement parlant, il y a toujours eu des gens tordus avec des comportements inhumains avec des personnes qui leur sont subordonnées et il y en a encore beaucoup actuellement. Par exemple l'exploitation de la naiveté des gens par internet  montre que l'utilisation de tous les moyens pervers fait partie de l'âme humaine. Ne pas faire un amalgame entre les deux périodes?

Dire en Algérie ,devant les algériens donc, que les pieds noirs ont perpétré un crime contre l'humanité est une épée qu'un grand nombre reçoivent dans le coeur. Mon amie de coeur presque ma deuxième maman était médecin en Algérie, son mari chirurgien dans une clinique qu'il avait montée la- bas. Il a été tué dans un accident perpétué par un attentat, son fils cadet s'en est sorti indemne. Elle partait de jour comme de nuit pour aller soigner des gens, parfois elle restait deux jours pour un accouchement difficile.

La colonisation serait un crime contre l'humanité???

Le lendemain Monsieur Macron fait un superbe cours magistral, il me fait penser au pape qui impose la théorie doctrinale à l'humanité. Prendre des leçons d'un jeune politique qui pérore devant une camera en donnant des leçons de morale, de culture sociale  le montre complètement deconnecté  de la vie , de la société.  Ce dit-politicien qui,  si jeune, croit tout savoir et pourtant qu'a t il déjà vécu? EN tous les cas pas de difficultés financières puisqu'il devrait déjà payé l'ISF , vous en connaissez beaucoup des jeunes de son âge dans le même cas?

IL oublie que les arbres étaient déjà planté avant qu'il ne naisse!

05 février 2017

Sous la neige

Hier une copine m'appelle: Demain on fait du golf?

Je rêve! Une telle proposition par la pluie qui détrempe le terrain , ça va être impossible. Nous décidons de faire des gammes au niveau du practice qui est à l'abri.

En arrivant au golf il neige mais la transformation  en pluie était immédiate. Nous tentons de retrouver des gestes que nous croyons avoir oublié puisque nous n'avons commencé qu'au printemps dernier.

Je pensais que le golf était un sport de riches et je découvre que certes il faut du matériel et un endroit qui demande beaucoup d'entretien si possible écologique. Je découvre que ce sport est particulier et en fait qu'il est aussi une philosophie de vie.

Faire le geste le plus efficace exige une harmonie parfaite  entre l'oeil, l'esprit, le sens tactique, l'expérience acquise quant à la technique mais aussi un septième sens qui n'obéit pas à la volonté. Une simple pensée peut parasiter l'efficacité du geste. C'est assez surprenant comme sensation. Et parfois on agit avec décontraction totale et on fait le geste parfait (ou presque) , on se dit qu'on va recommencer, et c'est totalement rater.

Donc c'est une excellente école de la volonté, de la concentration, du lacher prise et puis d'une masse d'autres paramètres que je n'ai pas encore découverts

Après une heure d'exercices nous avons terminé  par un excellent repas au restaurant du golf en retravaillant verbalement les mouvements et en refaisant le monde!

Elle a eu une belle idée ma copine! Elle regorge d'idées, il y a peu, elle m'a embarquée dans une journée ski de fond que je n'avais plus pratiqué depuis 20 ans ... au moins!

 

 

 

Posté par marieswiss à 22:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 janvier 2017

Ca faisait un moment

Depuis un moment je n'écrivais, ce jour je reviens tout simplement parce que mon esprit, mon temps étaient épris d'une belle aventure.
Je viens toutefois de lire les commentaires auxquels je vais répondre, bien sûr.

Il y a quelques années ma belle mère qui n'avait pas d'atomes crochus envers ma petite personne (j'avais piqué le préféré de son mari ... je ne sais s'il y a une relation de cause à effet?) me donne un dimanche matin un paquet de lettres en me disant "ça peut vous interesser".

Un paquet de lettres sans enveloppe. Bien sûr, il ne peut y en avoir, ce sont des lettres-cartes qu'il suffit de coller sur le pourtour pour jouer le rôle de lettre et enveloppe pour timbres, adresse et les divers tampons postaux.

Une écriture fine , très serrée, au stylo plume à l'encre noire, sur du papier le plus souvent jaune, orange passé vieilli comme ce devait être au début du XXeme siècle, à la façon des hieroglyphes délivre tout un chapelet de douceur, d'affection, de tendresse, d'amour, de besoin de liens épistolaires, un peu de sa vie et  signe d'un gros J.. très lisible!

Chaque lettre est dense: il faut écrire le plus d'informations-échanges possibles en un minimum de place.

Le parcours de ces lettres nous sont inconnus car je n'ai rien demandé à ma belle-mère le fameux dimanche et au final personne n'avait connaissance de leur existence, pas même ses propres enfants (quelle confiance envers moi!)

La lecture n'est pas aisée mais combien émouvante, le grand-père de L'Homme est si amoureux de son épouse et cela semble être réciproque si on lit en creux au fil des échanges quotidiens mais nous n'avons qu'une seule partie Lui vers Elle.

Et puis je tombe sur ce qui va changer ma façon de voir la politique: J. en temps qu'officier a participé à une cour martiale, c'est le début du 2ème mois de la guerre 1914 qui a débuté à la mi aout. Des jeunes soldats se mutilent pour être  envoyés loin du front afin d'y être soignés mais surtout éloignés de cette horreur ( au fil des lettres on apprenait que des jeunes de la "batterie" ont été tués!). Il s'agissait d'arrêter l'hémorragie. L'histoire dans la famille  racontait que J. avait passé la nuit avec un jeune condamné à mort - nous avons envie de faire un lien entre le jugement auquel il a participé et son rôle humain  d'officier qui va au bout de son rôle. Cette lettre était si forte que je me suis arrêtée là j'en avais lues une bonne quinzaine, il en restait près de quatre vingt dix. En effet le paquet s'arrête à la mi-novembre 1914 et nous ne savons pas pourquoi.

En France, deux ou trois jours après cette lecture, le ministre des armées donc de la guerre!! démissionne. C'est la guerre d'Irak, il est allé visiter les soldats le jeudi ou vendredi précédent. L'Homme qui l'apprécie admet avec respect cette décision. Pour ma part je suis HORRIFIEE et veritablement REVOLTEE - Êvidemment L'Homme ne peut comprendre ma réaction. Les jeunes soldats de 1914 qui se mutilaient pour être évacués du terrain des combats sont passés par les armes et le ministre de la guerre actuel semble dire  "je m'en lave les mains débrouillez vous, je ne fais pas partie de votre aventure" - Il ajoute: "L'histoire me donnera raison". ET ces jeunes??? l'histoire ne leur donnait-elle pas raison depuis des lustres assurant que la guerre est une imbécilité humaine (voir la tour de Babel). La politique nationale est devenue pour moi ce jour, d'une inconsequence crasse.

EN juillet 2016 je discute avec un vieil oncle de l'Homme que ... j'adore et lui raconte l'histoire de ces lettres qui sont en fait de son père pensant qu'il les connaissait. Tout un processus est enclenché car une de mes belles soeurs a toujours été mon oeil et mes mains pour les protéger.

Un neveu prend en charge la gestion sur le net afin de les partager, avec la belle soeur Sauvegarde, à trois  nous transcrivons parfois difficilement! (exemple connaissez vous le mot "sybaritisme"? moi pas , ma maigre culture ne l'avait pas intégré, avec bonheur le neveu en question l'avait dans son logiciel mental avec raison!!)

Voilà nous venons de terminer ce long travail qui s'est révélé une belle expérience par la découverte qu'on peut apprendre à lire une écriture manuscrite, qu'on a chacun ses marottes dans son langage écrit, que vaisemblablement selon les époques l'expression française se modifie: dans ce cas le langage était chatié et les mots "faire" ainsi que les répétitions bannis!

Je me retrouve comme après un examen que j'ai beaucoup bossé c'est à dire ... perdue. J'ai perdu mon repère de plusieurs semaines et fdes moments de rencontres précieux avec ce monsieur qui, à l'époque, avait l'âge d'un de mes fils actuellement.

ALors je reviens à ce blog pour d'autres échanges.

Posté par marieswiss à 20:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]


07 décembre 2016

Qu'est ce que faire de la politique?

Quand on observe la vie politique française d'un oeil plutôt détaché tant nous sommes déçus par notre leader rêvé, nous remarqueons que les politiciens sont des tueurs (on vient d'en avoir la preuve ces jours ci) qui n'ont aucun rapport avec notre réalité, qui ne pensent qu'à être élu pour vivre au crochet de la République donc de nous ... Non?

Puis que font ils? Résumons nous:

A qui  prend -on du fric et à qui le donne-t-on?

Entre ces deux travaux, il y a nous 

qui nous débattons dans un bocal que tous ces gugusses (hommes ou femmes) croient connaitre alors qu'ils n'ont jamais approché le bout de leur nez du goulot quand bien même  (et la campagne pour le député à déjà commencé puisque j'ai déjà reçu ses exploits) ils disent accueillir des gens à leur permanence (ils ne disent ni comment, ni le résultat), aux baptèmes ( qu'y font  ils , à part être sur la photo?) etc....

Oh bien sûr je ne parle pas de ces hommes et ces femmes qui assurent la vie sociale de leur commune et qu' au grand jamais je jalouserais le poste tant ils sont sollicités de tous les cotés. Certains m'amusent car ils prennent des responsabilités à tous les strates ou syndicats qui passent pour arrondir leur fin de mois me dit -on. Eh bien, tant mieux pour eux!

Posté par marieswiss à 20:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 novembre 2016

Pas ragoutant du tout

Il y a une dizaine de jours... je ne m'en suis pas vantée plus tôt!, je remarque quelque chose qui bouge sur une porte de la cuisine. Un cm de long, une petite tête noire , on dirait un ...asticot

L'Horreur arrive vite quand mon regard tombe sur une smala au plafond

Il prend la direction du poèle, cependant  tous les poils hérissés je me précipite sous l'evier, coin des trois types de poubelles: nada, rien , nothing, nichts... je passe au lave vaisselle qui lui aussi est aussi vierge que les poubelles. Les placards sont aussi nets que je l'espèrais.

S'organiser pour attraper ces horribles bestioles, les détruire et tenter de comprendre puisque les asticots n'ont pas de pattes au sens de s'accrocher.

La génération spontanée était en marche dans ma cuisine. Un copain très cartésien commençait à me prendre pour hallucinée. Je lui  demandais conseil quant à l'origine de mon problème car j'en avais déduis que, puisqu'il n'y en a pas sur les murs c'est que des mouches avaient pondu au plafond et que les conditions semblaient actuellement parfaites pour l'éclosion de vers à partir d'oeufs.

Quelques jours plus tard, je vois quelques insectes volants qui ressemblent à des mites de vêtements aux ailes noires. "Belle" passe quelques heures à la maison et semble parfaitement informée car son papa a vécu un peu la même aventure: ce sont des mites alimentaires dont il est extrêmement difficile de se dépètrer, qui arrivent dans les maisons à la faveur de l'achat d'un produit qui contenait une larve ou une "chrysalide" et qui a trouvé de quoi s'épanouir.

Devant ce renouvellement plusieurs fois dans la même journée, je cherche plus attentivement et euréka: dans le rayon des cacahuètes et autres sachets pour l'apéro je trouve les êtres vivants du délit sous trois formes: chrysalide, chenille ou vers, et mite. Un sachet de cacahuètes particulier était infesté. Je tairai le nom des vendeurs mais quand même il y a du laisser-aller dans certaines zones du globe et dans les transactions alimentaires 

Tout ce qui était à proximité a donné de la vitalité au poèle, mon huile de coude a travaillé mais aussi le vinaigre blanc. J'ai tout laissé ouvert pour la nuit et demain ce sera grand ménage et grande vérification de l'ensemble.

D'écrire tout cela réveille ma chair de poule de la stupeur et du dégoût!!!

 

Posté par marieswiss à 21:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 novembre 2016

C'est la .... que je préfère!

Aux premiers jours de novembre je reçois une lettre recommandée de mon assureur, un grand groupe mutualiste. Je regarde le papier en diagonal car je suis cliente la bas depuis aussi longtemps qu'il m'en souvienne.

Puis deux ou toirs jours après je me demande pourquoi une lettre recommandée. EN fait ils me virait pour le contrat de ma maison car j'avais eu trop de sinistres

Tiens donc ...on s'assure contre le mauvais oeil ou en cas de problème? J'ai donc eu un cambriolage (avec fracture de la porte d'entrée...je le dis car cela a un coût) et un feu de cheminée tout cela depuis le 31 12 2013. Et bien c'est trop pour eux. Une mutuelle auprès de qui je tentais (refus) de m'assurer m'a dit "ils font du ménage en ce moment"

Le comble: je reçois récemment un courrier qui me dit " Vous accompagner , c'est aussi notre engagement"

Bravo la loi Hamon, Bravo "C'est la .... que je préfère", Bravo à la pub mensongère...

Bon.... on n'est plus à une contradiction, un irrespect , une incoherence près...

Demain il fera jour et le soleil se fichera éperdument du courrier de "c'est la... que je préfére". Je prendrai seulement mon baton de pélérin pour trouver une assurance qui voudra bien prendre en charge ma maison!!!! j'en suis à quatre refus... merci les mutuelles solidaires!!

 

15 novembre 2016

Leonard

Décidement Leonard est un prénom que je dois apprécier naturellement... Avec De Vinci qui me fascine, je dois parler de Leonard COHEN parti il y a peu.

IL nous laisse entre autres : "Suzanne" et "So lang Marianne" et "The partisan" et "Lullaby" et le sublissime "Halleluya" . Il a bercé mes jeunes années lors des périodes de danses jusqu'au bout de la nuit au "T....y"

L'élégance , la qualité , la précision du sens, la musicalité, l'intelligence , le gentleman s'en sont allés.

Après le décès récent de sa première épouse, celle qui, si j'ai bien compris, était restée sa muse, il écrivait

"Nous sommes arrivés au point où nous sommes si vieux, nos corps tombent en lambeaux, et je pense que je te rejoindrai bientôt. Sache que je suis si près derrière toi, que si tu tends la main tu peux atteindre la mienne. Et tu sais que j’ai toujours aimé ta beauté et ta sagesse et je n’ai pas besoin d’en dire plus parce que tu sais tout cela. Je veux seulement te souhaiter un très beau voyage. Au revoir ma vieille amie. Mon amour éternel. Rendez-vous au bout du chemin"

Merci Leonard!

Posté par marieswiss à 21:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2016

Oups quelles journées

Oups, j'ai un peu ralé sur deux des derniers messages... eh bien j'ai compris pourquoi...je couvais une rhinite costaudE. Hier j'étais tellement KO que j'ai passé ma journée à dormir et à me dire "tu dois boire"  la tisane que je m'étais préparée le matin avant de passer à la position horizontale, à savoir tisane à la poire et vanille donc vraisemblablement tout ce qu'il y a de synthétique additionnée de gingembre, de badiane, de canelle, de miel et d' un peu de sucre. La théière remplie a fait la journée. Je ne sais pas ce qui s'est dit à la TV mais au moins j'avais un bruit de fond. Les rares fois où je me levais, étaient pour satisfaire le souhait du cabot ou quand je repensais à lui qui pouvait desirer rentrer.

Dans la soirée, un appel d'un copain, la voix m'a trahie , du coup il a tenu à rester longtemps au téléphone pour vérifier si j'étais encore dans le monde des vivants.

Ce matin, j'avais presque retrouvé ma forme mais je n'ai pas eu suffisamment de tonus pour aller verifier si mon trousseau de clés perdu depuis deux semaines ne serait pas tombé de ma poche lorsque je nettoyais une zone devant la maison. J'aurais peut être pu  accompagner madame mère dans son nouvel établissement d'accueil (pas bon signe!!) mais je n'ai pas tenté la contamination par mes microbes de ces personnes déjà  un peu fragilisées. Du coup je me sens un peu coupable de n'avoir pas été une fille digne de la confiance que me fait ou ... faisait(!) ma mère. Parfois la raison doit primer sur l'émotion en pensant à la collectivité.

J'ai aussi pu avancer la deuxième chaise sur les trois achetées chez Emmaus et dont le tissu necessitait une retauration. Elles ont la forme que je cherchais depuis longtemps pour nous assoir autour de la table ronde de l'entrée. Deux cents vingt clous à retirer si possible sans les abimer pour les refixer ensuite quand le tissu est bien tendu. Après l'avoir tiré au mieux je le laisse reposer deux fois 24h afin de réajuster la tension. Puis le temps du cloutage...Serrer les têtes de clous avec mes petits doigts et éviter les coups de marteaux inadéquats font qu'il y a du taf pour les enfoncer (pas seulement..... un coup par tête!!!).

Journée à nouveau presque normale. Ouf!

 

Posté par marieswiss à 20:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,