Il ne s'agit pas encore du vin mais on ne perd  pas patience puisque justement nous partons demain à Porto

Pourquoi justement Porto?

Tout simple: je fais "easyjet" sur google et je regarde les vols depuis Basel , je compare les prix avec les possibilités d'absence et hop cette fois c'est Porto. Je fouine depuis un moment pour aller à Lisbonne mais les retours coûtent toujours  plus de 200€ donc j'attends encore... Je me suis surprise, quand j'ai regardé le guide du Portugal pour organiser le séjour, car c'est toujours ma pomme qui s'y colle, Porto était dans le Nord du Portugal alors que je la voyais plutôt au sud . Bon ce sera hyper sympa quand même.
Puisque nous n'y sommes que 5 jours nous avons décidé comme pour Rome, visitée dans les mêmes conditions, de parcourir la ville à pieds en long en large et en travers et de la découvrir sous toutes ses coutures. Talons aiguilles dans le dressing, l'élégance des pieds et de l'allure ce sera pour un autre jour.

J' apprécie (et l' homme que j'aime  s'y est complètement impliqué) de sentir les ambiances en direct avec les locaux , les touristes, les marchands , tous ceux qu'on croise dans les rues , les resto ... les plus simples car c'est là qu'il y a le plus de vie locale.

Un souvenir étonnant de Rome: il est 16h30 environ, nous sommes sur une des nombreuses hauteurs dans le  jour finissant par un temps splendide , un ciel bleu et quelques  traces de toutes les nuances du blanc laissées par le peintre en partant. puis subitement c'est LE festival de danse . Par milliers les oiseaux arrivent de tous les cotés de la ville et se lancent dans un ballet époustouflant, balayant tout le ciel de Rome. Nous sommes scotchés, tous les touristes et les habitants sont le nez en l'air admirant ces plongées aériennes de toute beauté... ce n'était pas prévu au catalogue et au schedule.

L'abbé Farine de Vesoul m'avait donné deux conseils lors de ma préparariton pour Compostelles: l'un d'eux était "ne s'étonner de rien et s'attendre à tout" Je l'applique à la lettre sauf que  la beauté ne peut pas ne pas m'étonner, me surprendre et m'émouvoir.