Etrange impression , sinistre sensation, depuis plusieurs mois je ne l'avais pas vu et, passant près de chez lui nous sommes allés lui faire un brin de causette. Il vit seul depuis longtemps , il est à la retraite depuis seulement quelques petites années . Tout est impeccable chez lui, on peut manger dans son garage. Il rève de tout vendre et de partir voyager au Viet nam, au Mexique... mais il reste ancré chez lui. Il est né au village et il a toujours vécu là. Il est le plus ancien habitant du village. Il pense vendre sa maison pour voyager mais il est certainement trop  affectivement incrusté dans son coin pour faire le pas , un pas monumental, magistral. D'autant que je l'ai trouvé très changé, amaigri, tremblotant, le teint cireux et les yeux un peu jaunâtres. Bien sûr il faut se trouver une aide , une compagne , un compagnon dans la vie sinon la solitude devient vite intenable.  Visiblement il a fait un choix obligé: je lui souhaite plutot du bon vin que de la piquette. Et pourtant il est si attachant mais peut être pas au quotidien!