Bizarre quand j'ai écrit le titre au lieu d'écrire "pleut" j'ai tapé "pleur"! Il doit sûrement y avoir du vrai dans ce lapsus de frappe. Le temps est gris tout est terne; d'habitude j'aime la pluie ou au pire elle ne me dérange pas mais aujourd'hui elle accentue ce sentiment étrange de manquer de quelque chose ou de simplement manquer quelque chose. Est ce le décès par suicide du fils de copains qui me met dans cet état un peu ébrieux. J'ai écrit tout à l'heure aux deux parents , difficile de trouver des mots mais en plus des mots justes qui au mieux resteront positifs dans leur tête, pas des mots passe-partout ...ce sont des mots qui m'irritent car les gens n'ont pas fait d'effort pour le courrier. J'aime les courriers bien travaillés pour son destinataire.

Et comment s'exprimer pour ...et pour quoi finalement ? n'est ce pas prétentieux d'imaginer que ce courrier va être d'une quelconque utilité ? Non je crois fortement qu'être entouré dans une telle détresse  doit donner un tout petit peu de baume au coeur.

Cette pluie est à l'unisson de leur tristesse c'est peut être ce qui la rend communicative envers moi.

Comment s'éveille t on à nouveau à la vie après une telle épreuve où la culpabilité doit être la plus envahissante des destructrices? Mais je devrais plutôt me demander s'il est possible de renaitre à la vie en subissant une telle destructuration mentale, physique, affective.