Jour férié, 7h30 du matin, un ciel bleu à damner les plus beaux yeux , tranquille la nénette à prendre son chocolat (eh oui moi ce n'est pas du café, souvenir d'enfance?) à lire les dernières nouvelles du quotidien tranquillement installée et profitant des rayons  de soleil délicieux à cette heure sur ma terrasse.

UN bruit typique de montgolfière. Je la cherche partout... Rien. Le soleil est déjà puissant et le son vient de son coté. Elle arrive , majestueuse et délicate , fière de la pub du quotidien rival de celui que je lis. Soudain elle passe juste devant le soleil et elle est enveloppée d'un halo de lumière . C'est presque irréel, J'entends même sans les comprendre les paroles d'une voix féminine.

Quel plaisir! Comment ne pas avoir un tonus d'enfer pour commencer la journée! C'est bien parti , début par le  fleurissement puis un de mes fils  me remplace. Préparer le repas de ce soir (nous serons 9 ou 10, une petite famille de l'ouest vient découvrir la région et le FIMU (festival international de musique universitaire, c'est le festival qui est universitaire) , le plat de salade pour le groupe du fleurissement (on va passer un bon moment ensemble à déconner un maximum après le sérieux ), préparer les lits, l'accueil. Bref rien d'extraordinaire pour une nénette.

Quelques gags: je prépare de la purée pour ce soir ...je n'ai plus de lait: bravo la pépée. Je mets la machine à laver en route , le bac de l'assouplissant est rempli d'eau , je crois le vider dans l'évier, l'eau passe par je ne sais quel orifice et je me retrouve à nettoyer le sol.

A présent je pars m'amuser avec les copains et les copines et déguster les salades composées par.....les copines!!!!