Chaque année, il descend chercher ses pêches.

p_ches

Ce matin il dépose deux cageots l'un pour celles qui sont à manger et l'autre pour celles destinées aux confitures. Y'a vraiment des copains sympas!

Ce soir recette sur la blogosphère et c'est parti. Sauf que je n'avais pas de citron mais des pommes sur arbre. Donc la pectine viendra d'une de ces dames pour aider à la prise de la confiture. Une gousse de vanille aidera à sublimer le goût du fruit.

Quand elles sont bien mûres, le passage dans l'eau bouillante facilite le pelage de leur peau duveteuse.

La Chance: il me restait exactement la quantité de sucre nécessaire pour 1kg de pulpe, 800 g de sucre soit 1kg 820! (inscription immédiate pour les courses, j'ai vraiment fait plus de confitures que prévu)

Une demie heure de cuisson plus tard avec touillage évidemment ( en même temps, j'ai  recousu une poche d'un gilet de maman qui voulait prendre la poudre d'escampette) huit nouvelles verrines vont tenir compagnies à leurs copines dans la cave alimentaire. J'avais bien sûr préparé sept pots et quand on sait que c'est la gestuelle que j'aime le moins faire , il m'a bien fallu m'y recoltiner pour une seule. Le reste a fait le bonheur d'une copine des enfants en partance pour l'Allemagne.