carteImaginer que Lisbonne est construite sur une enfilade de collines est une chose. S'en rendre compte avec une valise en est une autre. Le bus dit aérobus nous conduisait pour 3,50€ de l'aéroport à 100m de notre Hotel. Une carte nous aidait théoriquement à trouver la rue.  Fiers de notre savoir acquis à l'aéroport , nous avons foncé bille en tête dans les ruelles pour trouver notre résidence. Nous avons même remonté tout le trajet d'un funiculaire (200m environ avec une pente de près de 45° - pas besoin de passer chez le cardiologue quand on réussit une telle épreuve d'effort) En pratique nous réalisons que notre carte prise à l'aéroport n'est vraiment pas très précise et nous mélangeons les ruas, les travessa et autres. Finalement nous avions, au départ, raté notre travessa de 20 m et nous nous sommes tonifiés à marcher pendant une heure avec nos valises-cabines par monts et par vaux!

Tout cela pour préciser que toutes les cartes à l'aéroport ne sont pas fiables . La plus fiable est celle qui donne le trajet des tram (12E, 28E entre autres, le funiculaire de Gloria également). C'est une pub pour un tour en bus  à deux étages dont la couleur de la première est rouge.

Les églises ne m'ont pas tellement séduites, je ne connais pas la raison car d'ordinaire si L'Homme m'aeglise perdue, il suffit qu'il rejoigne l'église proche et il m'y trouve (j'y adore une ambiance sereine où la vie du coin s'y est égrénée au fil des années , des siècles)

Je n'ai pas aimé acheter un anorak à un certain prix au Zeva de la place des figuiers pour le voir 10€ moins cher quelques mètres plus loin ("on est désolé")

fromageUne coutume portuguaise: lorsque l'on s'assied au restaurant, on nous apporte tout de suite une assiette avec berrre et fromages et une corbeille de pain (attention tout cela est payant y compris le pain) On ne paye que si on a consommé. Il faut le savoir! C'est une espèce de vente forcée mais ce n'est pas ce qui me dérange le plus. En effet ces fromage sont exposés aux postillons de leur potentiels profiteurs ... ou ils seront resservis aux clients suivants... Coté Hygiène cela ne semble pas à la hauteur de la lutte contre la grippe: en  de très nombreux  lieux, on trouve des distributeurs de solutions hydroalcooliques (entrée de magasins , de resto, de bar...)

J'ai cherché des chaussures puisque j'adore en acheter ...elles ne prennent ensuite que très peu l'air. Je n'ai trouve que des chaussures à mon avis sans allure. Comble de l'offense pour les portugais qui sont des fabricants compétents (j'ai pu voir de magnifique chaussures pour hommes faites à la main au Portugal), un magasin liquidait son stock de chaussures faites en Chine à 8€ la paire. Je leur ai laissé leurs horreurs.

A l'hotel, l'accès internet était facile: Coût 1,5€ pour 30 mn ce n'est pas la mer à boire. Le piège...la demie heure n'était pas divisible. Nos besoins n'étaient pas de cette durée, nous nous sommes adaptés cependant (y'a pas de raison!)

Tout cela est peu de chose en comparaison de tous les plaisirs et de mes séances journalières de sport intensif

chaudi_re

J'ai oublié... malgré l'aide de l'hotel, on a eu du mal à chauffer un peu notre chambre... L'Homme a su être à la hauteur.