Il est 20 h 15 , je rentre d'une visite  à la reine mère, elle mérite vraiment ce surnom!!!  Dans ma voiture, 28°, pourtant je n'habite que l'Est de la France. OK, climat continental dit-on à l'école.

Un monsieur est entrain d'arroser son superbe jardin. J'en suis terriblement jalouse (du jardin bien sûr). Il faudrait une longue vue ou des jumelles pour voir une herbe dans son pare-terre de futurs légumes, alors que chaque graine de chiendent ou autres herbes détestées  s'épanouissent gaillardement dans "mes "terres". Ses petits pois sont en fleurs et mesure plus d'un mètre alors que les miens ont à peine dépassé le niveau du sol, ils commencent seulement à prendre l'air du coin! Ses salades sont bientôt prêtes à couper quand les miennes sont encore entrain de faire la fine bouche pour savoir si elles vont ou non me saluer au passage! Ses tomates sont en fleurs alors que celles que j'ai achetées en fleurs, les ont toutes laissé tomber!

Je m'empresse de capter quelques conseils qui, en fait, sont pour lui de telles évidences que je n'insiste pas trop et réponds simplement: "ben oui! et pourtant, j'ai bien fait comme vous dites"  Réponse dubitative du sieur: "...ce doit être la terre". Je n'en pense pas moins. Puisque les herbes en raffolent, il doit bien y avoir autre chose!

En le quittant, il me dit "Oh putain ki fait chaud!" alors que moi j'étais outrageusement contente de cette douce chaleur enfin revenue après toute cette période frileuse.

Et vous savez quoi??? Je viens de me rendre compte que j'ai semé des haricots à rames ...je ne sais pas où je vais devoir en trouver. - Et L'Homme? pourrait-on me répondre puisqu'on peut parfois être plus intelligent à deux que tout seul! Il est sur un voilier, cap sur l'Angleterre ou une île anglaise. IL a bien raison d'avoir d'autres voiles à gérer que mes bouts de bois.