h_tesseAu retour d' Angleterre dès que l'avion commence à bouger, stewards et hotesses passent repassent puis nous montrent les sorties de secours et autres informations. Soudain derrière moi des éclats de rire, l'hotesse rit à gorge déployée , prend le plan d'évacuation plasitifié qui est sur le siège vacant à mes cotés et le donne à une dame tout en rétant hilare. Plusieurs fois je l'entends rire et cela me devient bizarre.

Quand elle me sert mon coca je me demande si le verre va arriver entièrement rempli dans ma main. Cela sans me regarder,  puis elle me donne une serviette, elle sert la personne à mes cotés et me reprend ma serviette. Tout cela en parlant avec mes voisins de derrière et en rigolant tant et plus. Je me permets de juger et je dis à ma voisisne "je pense que cette dame a ou bu ou fumé un joint avant de monter dans l'avion!"

Ses exploits continuent. Elle fait valser une brique de jus de tomates qui atterrit sur un siège videt_ches en s'épanchant sur l'imperméable d'une copine . Elle ne n'excuse pas mais dit que le pressing sera remboursé. Un steward vient prendre le vêtement et le rend dix minutes plus tard propre comme si rien ne s'était passé et sans odeur. Il s'appelle Joséphine-Mimi-Matis celui ci! Comment enlever du jus de tomate sur un habit ? J'ai bien du mal à réussir un tel exploit tant cela adhère et tâche de façon indélébile. "Nous avons un produit avec des granulés qui aspirent le produit puis nous passons de l'alcool. Nous l'utilisons avec succès lors des vomissements."  

Deux apprentissages:

- on peut trouver dans le commerce un produit détachant-miracle contre le jus de tomate

- en avion visiblement la sélection du personnel n'est plus basé sur la compétence et la classe. C'est un peu inquiètant s'il avait fallu évacuer l'avion très rapidement avec une illuminée en charge de notre vie.