Hier soir, aucune autre émission que "Rendez vous en terre inconnue". n'aurait eu droit de cité dans la maisonnée; un gros match de rugby de l'équipe de France, le plus grand cabaret du monde ou autre ne faisaient pas le poids . Hier soir j'avais la priorité du choix de l'émission.

Oh bien sûr j'ai été totalement scotchée par ces belles femmes lolo noir (pourquoi noir???) et ces jeunes hommes qui nous ont montré comme ils (et elles) étaient travailleurs , toniques, fins, souriants, apparemment jamais fatigués, doux , tendres avec les enfants (on n'a pas vu beaucoup d'échange entre couple), par le magnifique paysage qu'ils crééent de leurs bras et de leur force, par la beauté des vêtements au quotidien des dames et la simplicité vestimentaire, et semble t il, efficace de ces  hommes.

C'est, je crois , la première émission où il me manquait quelque chose. Je crois qu'il manquait du lien apparent, de la  sensibilité entre Le rugbyman et ces gens adorables comme si une timidité , une peur de ne pas être à la hauteur le gênait, comme si, tout simplement, sa pudeur l'empêchait de créer plus de situations comme l'échange de main avec la délicieuse grand mère qui l'a tant marqué.

J'ai adoré la réaction à propos de la profession de Michalak: "tu lances des ballons toute la journée!"

Christophe Dominici a peu parlé et a cependant bien donné du sens à l'expérience de son copain.

Le plus grand dans cette émission reste pour moi celui qui part aux contacts et qui crée les conditions et les liens de cette émission dont le prénom est Frank.