Depuis de nombreuses années je passe tous les jours ou presque devant une maison à deux appartements. C'est fou comme insensiblement on remarque des faits , des éléments, des circonstances. On doit avoir une nombre incroyables de repères de vie que l'on n'a pas intégré par la raison.

Aujourd'hui en passant devant cette maisonnée, quelque chose me choque. En effet à la différence des années précédentes à la même époque, je ne remarque aucune décoration tant au niveau du rez de chaussée que de l'appartement du premier étage.

Pourquoi le remarquer? Est ce que l'ambiance des décorations alentour me rappelle aussitôt  celles de cette maison? Peut être? Est ce que je m'attends à chaque période de Noël à une animation de cette maison comme de toutes les autres qui s'animent en cette période? Peut être.

Ce n'est pas de l'exigence , c'est la constation que c'est bien agréable de voir cette mise en vie lumineuse et décorative des façades.

D'emblée j'ai ressenti de la tristesse: une part de vie avait disparu de maison.

Alors bien sûr dans un deuxième temps j'ai tenté de modifié cette première impression en recherchant les situations possibles . Et si la maison était louée, les locataires partis récemment les nouveaux pas encore arrivés ...mais il y a tant d'autres scenarii ... ils ne sont d'ailleurs pas forcément dans le domaine de la joie.

Hicarte_wesserliner je fis une visite au jardin de Noel de Wesserlin. Belle qualité de prestation tant des professionnels "comédiens", de l'équipe d'éclairage, des jardiniers, des créateurs... C'est bien rodé! Et c'est  féérique. J' ai même eu droit sur 15 m à m'éclairer à la lampe à pétrole, nous avons pu nous réchaufffer autour de grands brazeros. Même des parisiens s'étaient mêlés à nous. Je me suis amusée à regarder les enfants et un monsieur visiblement en retraite qui écoutaient les contes  sourire aux lèvres,  bouche ouverte et des éclats lumineux dans les yeux (je les ai même vus derrière les lunettes du monsieur! si, si)

La féérie joue à tous les âges et on en a besoin.