Dans deux semaines je vais parler de Bartholdi. J'ai bien sûr potassé la biographie, l'esprit qui l'animait pour ses oeuvres, ses oeuvres elles mêmes. Il me restait à sentir l'artiste et maître par la visite de son musée à Colmar.

 Direction de cette belle ville sous le soleil. Belle chance car dans les ruelles du vieux Colmar à l'ombre avec le vent, la température ressentie apporchait les 0°. La veste était ouverte dès qu'on était en zone ensoleillée  comme dans l'espace de la statue du général Rapp, bel homme, puissant, intelligent et... jeune (après, je ne sais pas s'il a beaucoup changé!)  puis la fontaine Bruat avec la symbolique des 4 autres continents. J'ai beaucoup aimé les têtes préparatoires qui sont exposés au musée.

Le musée a des heures d'ouvertures habituelles mais midi c'est midi! Sur le site, les visites sont annoncées à 4,50€ or le prix demandé est de 5€. Tiens donc, le site pas à jour??? qui fait le suivi informatique à la mairie de Colmar?

fab_peintureJ'ai donc découvert un homme qui était extrêmement doué en peinture du réel ou de son imaginaire, en sculpture, très minutieux du détail quelqu'il soit, à partir du moment où il servait ce qu'il souhaitait donner. Il faut voir les esquisses progressives en miniature de ses statues. Elles signent une facilité apparente, étonnante à traduire le geste, le mouvement , le drapé . La chemise qui pend derrière le dos du petit vigneron dont le bronze est dans une niche du marché couvert est si réaliste qu'on a envie de la toucher pour vérifier sa consistance.

Sa particularité d'avoir appris l'architecture lui donnait le besoin de mettre en symbiose le projet avec le lieu, mais aussi lui donnait une perception précise des échelles. L'ensemble,  patte du Lion de Belfort à coté du scupteur lui même assis,  semble montrer son désir de donner la vraie dimension à chaque élément de son oeuvre.

Quel travail que le buste "court" du Général Rapp, tout en finesse dans les décorations, même la chemise sous l'habit de guerrier de Vercingétorix est travaillée alors qu'elle est à peine visible. Dans l'effort, sa tenue se soulève laissant apparaitre ce petit bout de vêtement.

Travailler pour le long terme en plus de la commande immédiate est un de ses rêves il me semble. Il l'a réalisé avec ses deux oeuvres très connues: le lion de Belfort et la statue de la Liberté. Et leur histoire concommittente n'est pas banale non plus.

Grand Homme! 

 

A noter:  si tous les jours devraient nous voir fêtés, je nous souhaite un regard doux et responsable par la gente masculine en général, ce jour au moins, en attendant qu'ils progressent encore beaucoup en ce domaine, et se rendent compte qu'ils y gagneraient énormément!