Ce Week end, discussion car les garçons ont le souvenir que je travaillais beaucoup quand ils étaient jeunes. Number two se souvient avoir expliqué que sa mère faisait le double des 35 h par semaine. Cela avait beaucoup surpris son copain. Peut être au final ne fut-il pas cru.

Une nièce venue réviser de l'anatomie et du droit  pour un examen râlait . Nous devions bosser jusqu'à 1 heure du matin pour vérifier l'avancement de ses révisions. "Tu n'es jamais là". Jamais on ne s'était plaint à la maison de mes longues absences. Je décide alors de faire le compte des heures. IL se trouve que je venais d'avoir une semaine particulièrement chargée puisque j'avais été de garde sur place le week end  entier , le mardi et le vendredi soit du samedi et dimanche:48h , lundi 9 h, mardi 24h , mercredi 9 h, jeudi 6h, vendredi 24h soit 120 heures

En une semaine j'avais donc fait 120/35 = 3.428 semaines de travail... et la semaine suivante je n'étais pas en vacances! Martine Aubry n'a pas fait son job en totalité!!!

_puis_eDurée rare mais relativement fréquente avant 2003, date à laquelle nous avons appliqué enfin une directive européenne qui interdisait de travailler au contact des patients après une garde. (Suite à une plainte de médecins espagnols de valence)

IL m'est arrivé de ne plus savoir comment je m'appelais... Récupérer et pouvoir dormir le lendemain fut pour moi professionnellement l'avancée du siècle.

Quel calme! Malgré un appel pour une imbécilité. Exemple: "Je n'arrive pas à piquer telle patiente..." Depuis la porte je vois burn_out_21_600x337les veines grosses comme des boulevards. L'inf' n'avait même pas essayé! Inutile de dépenser de l'énergie à râler, j'ai fait le job et suis partie sans dire un mot sauf à la patiente bien sûr! Avant 2003, je n'aurais pas eu le même comportement loin s'en faut!

Bien payée??? Service public??? Droit à dépassement??? On en reparle bientôt! J'ai aussi mon idée la dessus!!