On dira ce qu'on veut de celle qu'on nomme Ségolène (je fais bien sûr abstraction des noms d'oiseaux qui lui sont donnés par ses propres amis), mais elle en a.

De plus elle n'a pas une beauté sculpturale mais on peut dire que son visage capte bien la lumière, du coup tout ce qu'elle fait ou dit prend des proportions phénoménales.

segol_neJe suppose que pour se faire une place au milieu de tous ces bons hommes il doit falloir jouer des coudées franches surtout quand elle sait que rien ne lui sera épargné. Vraisemblablement jalousie ou machisme.

En politique, on le voit tous les jours, ce n'est pas nécessairement  le bien de tous ou de la France qui prime mais ses petits avantages ou ceux du copain qui peut servir. Donc les ingrédients pour faire de la politique sont pour beauccoup  irrationnels.

Hier soir j'ai appris que son concurrent élu essentiellement de la droite il faut bien le reconnaitre (c'est de bonne gueguerre!) était un enfant d'émigré. Cela prouve d'une part qu'on peut parfaitement s'intégrer et être accepté dans ce pays pour autant qu'on y mette du sien, d'autre part pour un enfant d'immigré donner comme argument qu'il est de sa ville et qu'il en est le seul prétendant à la représenter donne une idée de sa capacité d'accueillir de nouveaux migrants.mich_le_B

Nul doute que Ségolène saura rebondir car elle a prouvé pendant cette campagne présidentielle qu'elle était quelqu'un sur qui on peut compter quelque soit les circonstances (voir l'aide apportée au candidat Hollande)

Quand à son adversaire élu je lui souhaite de beaux jours à l'assemblée! 

Bon , vous avez compris je suis un peu ségolinophile. Elle m'épate cette pépée... il y en a d'autres.. je viens d'entendre à nouveau parler d'une ancienne ministre que j'aimais bien : Michèle Barzach. Elle aussi s'est faite descendre politiquement!!!