L'Homme ayant été surpris de mes réactions pendant et après la lecture récente du bouquin "Leila" , a décidé de le commencer. D'ordinaire une biographie n'est pas sa tasse de thé.

A table ce soir il a fait part de ses premières remarques et il semble lui aussi très secoué.

Du coup avec number two la discussion a pris un tour très sociologique cherchant à définir la culture, l'état, la nation , l'intégration, la religion, les raisons du vote en faveur de Marine. C'est parti un peu tout azimuth.

Mais au final la question était bien: est ce qu'une religion ou le fruit d'une culture considérée comme ancestrale peuvent  prendre le pas sur un état laïc? La réponse semblait aller vers une réponse positive. 

L'Homme qui a toujours été dans une démarche positive devant l'être humain a semblé un peu ébranlé. Pourtant il n'a fini fini le bouquin...!