rafle_vel_d_hiv_expositiondIl y a comme ça des événements qui reviennent dans la mémoire collective attisés par je ne sais quelles motivations initiales. Pourquoi les médias deviennent-elles plus informatives au sujet du Vel d'hiv? Uniquement en temps d'anniversaire? 65% des jeunes ne savent pas ce que cela concerne? C'est bien qu'il y a un problème,  on le connaitra peut être dans quelque temps.

Comme d'une part je suis bon public tout en  gardant un esprit très critique et que d'autre part je souhaite rechercher l'information et si possible toute l'information, je me suis mise à lire au sujet de ce Vel d'hiv (qui a été détruit.. pourquoi? qui en a pris la décision?) .

Ce n'est effectivement pas joli, joli tout cela. 

En réalité, l'homme n'a de cesse d'en pourchasser un autre. Quelque soit le siècle , la période, on trouvera toujours des groupes d'individus pour se donner le rôle d'épurateur.

En cette année 2012, les exemples ne manquent pas de par le monde.

En France, on a eu aussi nos nuits de Cristal par exemple:  envers les protestants ou rue de Charonne à ajouter à celle du Vel d'hiv et combien d'autres! 

J'en viens toujours à la même question: comment peut-on en arriver à se laisser manipuler par d'autres? 

On peut aussi se laisser aller à l'interrogation face à certains rites des cultures. En ce moment en Allemagne la circoncision est devenue l'équivalent d'une voie de fait puisqu'elle porte attente à l'intégrité physique. 

Quand en urgence on reçoit un petit garçon avec des yeux exorbités de peur, avec une anémie aigue parce que la circoncision du matin, son baptème avec fête  pour les autres membres de la famille, se transforme en intervention chirurgicale, on se pose des questions quant à l'utilité de cette coutume.  D'autant qu' un chir défend ce rite étant d'une confession qui la met en pratique.

En ce moment des adultes saccagent des monuments en Afrique qui avaient résisté au temps, cela au nom d'une interprétation de leur idéologie.

Hitler a bien entrainé derrière lui non seulement les allemands mais aussi nos policiers français.

L'être humain fait peur par sa fragilité psychologique qu'il ne reconnait pas, bien au contraire puisqu'il est sûr de lui. A quand la psychothérapie (dans le sens du soin) collective au niveau mondial ?

Je recherche un bouquin qui aurait été écrit par un policier français à Paris en 1946. Mais peut être que cela n'a jamais existé.