Deux soirs de suite j'ai choisi d'aller à des concerts gratuits qui sont des présentations de jeunes musiciens talentueux , voire prometteurs. Passage de 10 à 15 mn chacun

Depuis ma plus tendre enfance on me dit et je remarque que mon oreille n'a aucune mais vraiment aucune relation avec l'oreille parfaite. IL faut en prendre son parti et ne pas vouloir être plus royaliste que le roi, que dis-je plus Wolfgang que Mozart.

Il n'empêche , vivre en live ces concerts musicaux procure d'immenses plaisirs . J'admire la technicité, j'admire le temps que j'imagine passé pour en arriver à ce stade de la maitrise et de l'outil et de la renaissance du morceau, j'admire les regards concentrés sur leur instrument, j'admire la pianiste qui accompagne au millième de seconde, j'admire le public dans une belle salle sans climatisation (les musiciens sont élevés à la dure!) qui reste les yeux , les oreilles , le corps au rythme du morceau et du musicien, j'admire ce tempo parfait entre la pianiste et le soliste dont le temps est parfaitement le même via des petits traits ou des petits ronds sur un bout de papier. et j'admire cette musique géniale.

Je me suis admirée, tiens donc pourquoi pas! Je suis restée plus de 90 mn sans me tortiller dans tous les sens en raison de l'inconfort de la chaise mais heureuse car la jeune Ilosa ma préférée est venue s'asseoir à coté de moi pour le dernier morceau. 

Si un troisième soir se présente, j'y cours!