On se rappelle des maisons dessinées pendant notre petite enfance, je n'ai pas le souvenir de matérialiser les fenêtres.
Voilà qu'avec L'Homme nous avons décidé que les fenêtres de la maisonnée commencaient à trop se laisser aller puisque par deux ou trois fois récemment j'ai dû serpillonner (eh oui j'invente des mots qui raisonnent juste à mon esprit) les rebords intérieurs car la pluie avait subrepticement trouvé la faille pour montrer qu'elle était tout près là dehors et que je devais m'occuper d'elle.

Et puis j'avoue que m'est arrivée illico le ras le bol subit lors du passage annuel de la toile emeri sur le cadres en bois de chacune d'elle et de la couche de Bondex protectrice. Je me suis souvenue du produit gris maintenant les doubles vitrages qui commence à ressembler à du mastic, à la fine couche noire isolante de l'encadrement qui commence à l'effriter.

ideal_6000Nous avons donc décidé de faire passer quelques billets de nos poches dans celle de l'artisan  choisi en échange de belles fenêtres neuves modernes , isolantes phoniquement, thermiquement, aqueusement, pratiques, apportant plus de lumière... Bref changer de fenêtres sera à en croire les vendeurs trouver le paradis? que dis je ..le Graal!

Les différences dans les devis sont difficilement explicables. Aussi avons nous tenté de réfléchir par le coté rationnel pur. Peut être avons nous été un peu influencés par l'un des vendeurs qui semblait adorer son travail et en plus en être fier au vrai et bon sens du terme en nous donnant des explications claires et un devis précis.

Dans deux mois c'est la révolution dans la maisonnée... j'ai quelques craintes. Plus rien à voir avec le dessin de la maison de mon enfance.