Depuis quelques mois nous savions que ce WE, nous serons à Saint Dizier, ville dont je ne connaissais que le nom. Il m'aurait été bien difficile de la situer sur une carte excepté dans le grand nord est.

Parce que nous voulions faire un tour par le ballon d'Alsace, nous avons débuté par de la brume puis de la neige mouillée puis de la vraie neige qui tenait sur les toits et sur les bords de la route.  Près d'Epinal, nous avons trouvé un resto moderne et sympa où nous avons bien mangé en regardant els flocons au dehors. Même si cet établissement a encore de beaux restes  quant au design du début, il commence à vieillir vite: le tissu des sièges pourtant bien choisi quant à la capacité à ne pas montrer les tâches arrivent en début d'usure, les bords des tables ont pour certains perdu tout ou partie de leur "formica", le bois pressé est complètement apparent, j'ai eu une superbe coupe avec ma crême brûlée mais ...ébrêchée!!! Heureusement c'était tout bon. Je n'ai rien dit, ce n'est pas mon job et je n'étais que de passage , de plus le personnel était très disponble .

Le ciel commence à se dégager et "oh des oies sauvages"

Par trente ou cinquante elles voyagent par ce froid (-1° au sol) en forme de flèche ou de V et quelques unes au centre. Je tente une photo mais ... le rendu n'est pas  la hauteur de ce que nous voyons.

A l'approche de Saint Dizier alors qu'il neige chez nous, je suis éblouie par le soleil qui nous fait le plaisir d'être au rendez vous de cette réunion familiale.

J'apprends alors que les masses d'oiseaux que nous avons vus sont des grues qui viennent des pays normdiques pour migrer vers le sud en s'arrêtant au lac du Der (lac artificiel si j'ai bien compris qui a englouti trois villages dont Chantecoq) et qui est un bassin soupape de sécurité anticrue pour les parisiens!!!!. Les grues y ont trouvé un terrain d'attérrissage, une étape de luxe et un superbe lieu de rencontre. Il parait qu'elles ne mangent même pas les poisssons qui y pullulent en ce moment où le niveau du lac a bien baissé pour maintenir le niveau d'eau dans la Marne et  peut être la Seine. 

Beaucoup de monde de toutes les régions de France y compris les belges en voiture , rollers , pieds , vélo,  caravanes , camping car se réunissent pour apprécier ce grand moment de la vie de la nature.

Ce soir au retour le ciel s'est enflammé en arrivant dans les Vosges : magnifique en vrai. J'ai un peu fouettée dans la montée verglacée de saint Maurice quand nous avons croisé des voitures à l'arrêt.  Beau WE sympa et agréable et familial

2012_10_27_et_28_Saint_Dizier