C'est fou comme parfois de mauvaises nouvelles de ce type me font plaisir. Autant le dire d'emblée, j'ai une formation catho: mère très religieuse , deux tantes bonnes soeurs , un oncle décédé qui devait entrer au seminaire, un beau-frère curé engagé auprès des prisonniers, pensionnaire dans une boite de bonnes soeurs-très bons souvenirs!!! si si. Donc rien à priori dans l'absolu pour me réjouir des dernières info non officielles bien sûr.

Il n'empèche qu'il y a belle lurette que j'ai pris la décision d'avoir ma religion strictement personnelle basée sur le nouveau testament qui n'envahit d'ailleurs pas mon quotidien. Je peux trouver l'équivalent de mes tendances positives autant chez un asiatique, un pélerin brésilien rencontré à Compostelle ou qu'auprès de la famille algérienne et musulmane que je rencontre chaque semaine.

http://www.metrofrance.com/info/homosexualite-et-vatican-une-histoire-de-scandales/mmbv!Rl8JQqv178wdM/

vaticanIl y a belle lurette que tout ce falbala masculin impérativement m'a répulsé, d'autant que j'ai décidé de juger, au sens de jugement,  une religion à la place qu'elle fait à la moitié de l'humanité c'est à dire aux femmes. Je ne suis pas "féministe" mais pour la liberté dans son vrai sens (possibilité d'épanouissement personnel) de chacun des êtres humains qui composent cette planète.

Alors entendre parler d'homosexualité chez les cardinaux tenus ensuite par la barbichette envers les laics participants à leurs ébats, entendre parler d'enrichissement personnel non seulement ne me  choque pas mais me fait un plaisir fou. C'est comme une revanche des imbélicités qu'ils nous ont fait entendre et vivre pendant les heures de caté, c'est une revanche sur la place des femmes dans la société, c'est une revanche sur l'imbécile interdiction aux prêtres de vivre une vraie vie et donc de savoir de quoi ils parlent pour  faire la différence entre l'idéal et la vie au quotidien.  

Ah comme je suis heureuse de ce coup de pied dans cette fourmillère qui va obliger à une remise à plat complète et totale et revenir à une saine pensée de ce Dieu (et d'ailleurs le même pour tout... s'il existe!)

C'est un peu fou et vraisemblablement à contre courant de se réjouir de telles dérives mais pour moi quelles joies ...je dois me libérer d'un tas de tabous inconscients imposés par l'enseignement de quelques uns. Heureursement il y eut de magnifiques exceptions.

Pourvu qu'Odon Vallet ne me lise pas!! Je crains trop son intelligence.