L'Homme est de la région parisienne, la plus grande partie de sa famille vit donc à Paris ou à proximité immédiate. Un de ses oncles parisiens vient chaque année se requinquer dans une petite maison de famille dans les Vosges. Parce que cette année il y est seul , nous lui avons proposer d'aller manger avec lui ce midi, je me chargeais du repas. Les quelques dizaines de kilomètres pour le rejoindre ne nous faisaient pas peur. Il a pensé à me rappeler que lui avait du pain ... un peu sec et que le boulanger n'avait pas son magasin tout près de chez lui!

Ravi, il avait  préparé l'apéritif, la table était  mise et la maison impeccablement tenue.

Dans la voiture une glacière avec mes préparations prévues pour des chaleurs de canicule. Nous avons pourtant  eu de la pluie au milieu de l'après midi. Le chien par son excitation semblait nous dire que l'orage n'était pas loin.

pinaAU menu merci Marmiton: une soupe glacée de concombre, des carottes rapées à manger froides avec un chich taouk (brochettes de poulet mariné recette libanaise) ne pas oublier le barbecue électrique et une mousse au chocolat (il s'agissait de bien tenir cela au frais, des bouteilles remplies d'eau au trois quart et mise au congelatateur hier soir m'ont sauvé la mise).

Moment de décontraction par des discussions intéressantes , à batons rompus sur son passé personnel, sur des événements de famille que L'Homme ignorait ou avait oublié et qui étaient resitués dans leur contexte, ouverture intellectuelle sur la danse , le corps et le sacré à propos d'une danseuse allemande décédée il y a quelques années: Pina Bausch.

L'Homme s'est soudainement souvenu avoir logé chez lui parfois lorsqu'il faisait médecine à Paris, cette fois l'Oncle ne s'en souvenait plus.

Découvrir ce vieux monsieur dont l'intellect est intact est un délice d'autant plus qu'il a une manière de nous mettre en valeur en s'adressant à nous comme si nous étions la prunelle de ses yeux et la personne la plus importante du monde. Un moment de grâce.