LOrs de mon premier séjour   dans ma belle famille dans la région parisienne,  je remarquai la planche à pain qui avait acquis avec le temps une patine foncée mais aussi qui avait subi les assauts de moultes coups de couteau(x) à scies. Je voyais déjà le nombre de tartines du matin qu'il avait fallu recouvrir de beurre , confiture ou nutella. Elle est toujours restée dans ma mémoire, témoin d'une vie intense et quotidienne, accompagnant chaque membre de la famille depuis le jour où chaque enfant a eu l'autorisation d'utiliser le fameux couteau pour couper le pain de la famille jusqu'à son départ vers d'autres lieux où lui-même allait instiller cette nouvelle aventure.

En cadeau de mariage nous avons reçu une belle planche à pain couleur chêne clair associée à son long couteau à scies qui se range comme chez mes beaux parents dans une fente de la planche. Le couteau du début a vite terminé son travail en décidant une retraite prématurée inadmissible mais son suivant a pris le relais dans le travail et dans ses temps de repos.

Discrètement, subrepticement ou totalement consciemment toutes les fois que je sors cette planche à pain , que je l'utilise, j'ai une pensée pour celle de ma belle-famille. Je me dis toujours: "mais passe donc à la tienne" d'autant plus qu'à présent il y a de fortes chances qu'elles se concurrencent quant à la couleur, à l'usure et à la finesse de la partie supérieure de la fente . Mais non, elle vient systématiquement se rappeler à moi.

Et la mienne, la nôtre??? celle ci a un effet pervers parce qu'elle me rappelle que le temps passe et que le temps agit par érosion , par usure sur elle-même mais aussi sur chacun de nous. Les enfants ont grandis, ils ont fait des petits, le charme argenté des cheveux de l'homme me séduit aussi , les miens ont mis du temps à prendre d'abord quelques reflets d'argent et puis à la faveur d'une grosse émotion ils se sont fait plus présents mais j'ai décidé tout récemment de leur dire que malgré la planche à pain et son  temps passe, moi,  je tente farouchement (sans chir esth!!!)  à  rester fidèle à mon apparence!!!