Ce matin au réveil le spectacle est grandiose: la Loire multiplie ses effets sur la vallée où habite ma petite soeur. Maison très bien exposée qui domine la Loire et ses crues.

Je suis sûre que jamais ce long fleuve apparemment calme et tranquille ne pourra atteindre le seuil de la maison comme j'ai pu le voir hier sur une règle collée à une maison en bord de l'eau. Témoignanges des crues dont la plus sévère avait enseveli la maison jusqu'au premier étage au moins.

Quel spectacle, l'est est envahi par le soleil montant et strié par le brouillard encore présent , les gris jouent avec l'or du soleil et le clocher du village lointain traduit la présence humaine et la vie dans cette partie cachée par la brume.

En face de nous la Loire qui d'un coté prend une couleur verte peut être à cause de la forêt admirative et plus loin, une couleur bleue comme si on était près de la mer puisque les bans de sable nous font croire que la méditerranée a déménagé.

Oh bien sûr la civilisation avec ses transports a des conséquences et la ligne de chemin de fer signe un bel engagement entre Nantes et Paris. Il faut bien se trouver un cordon ombilical.

Plaisirs des yeux  et du coeur parce que la distance et le travail ne nous permettent pas aisément de nous retrouver fréquemment , profitons en.