Il y a qq années après 9 mois d'un ventre qui grossissait qui grossissait , des gardes qui n'en finissaient pas, des patrons d'hopîtaux périphériques et de ChU qui me voyaient comme un individu normal donc corvéable à merci m'obligeant statutairement à faire des gardes de 48 h en continuant le lundi jusqu'à 17h, LHomme fut fier d'aller écrire sur le tableau de la salle de garde que j'avais perdu mon ventre et que le bébé s'appelait Number one.

Il m'a beaucoup amusé quand Il est venu me raconter qu'en voiture aux feux rouges Il sortait pour aller annoncer aux autres conducteurs son bonheur d'être père pour la première fois.

J'ai découvert qu'Il serait un bon père à la joie profonde qu'Il a ressenti à ces moments là.

Quand Il est revenu vers moi il n'avait plus de moustache. La laisser pousser était Sa manière de participer physiquement à la grossesse. ET tous surent à deux autres reprises,  à la moustache naissante, que j'étais enceinte .

Merci mon fils d'être là, de nous avoir appris notre rôle de parents, de nous avoir donné tous ces plaisirs et ces bonheurs.