Pour voir les aurores boréales que je m'étais promise d'aller observer à Noel en Laponie, je n'ai trouvé une agence, qui organisait ce type de séjour-circuit, que pour  fébrier-mars.... En fait à Noel  la nuit règne un peu tout le temps là-haut donc il parait que les touristes n'apprécieraient pas ... moi je me dis que pour une semaine si c'est pour voir de superbes aurores ça vaut aussi le coup , mais bon les agences savent ce qu'elles font!

Donc je passe une semaine à des températures oscillant entre +1° et -22° pour apprendre sur le net (Ouest France ) qu' en 2015 au mois de mai , le ciel d'une partie de la France a vécu de magnifiques aurores boréales de la Vendée aux Vosges en passant par le Pas de Calais . Décidément on ne sait pas tout. Certes c'est exceptionnel, de plus comme les couleurs violettes sont pour les parties de l'aurore situées à 300km de la terre elles sont encore plus belles chez nous!!! LÀ-bas on les voit à 100km de la terre et c'est le vert qui prédomine, magnifié par les longs temps de pose pour les appareils photos.


Moments de  magie que la vision de la danse gracieuse , aérienne d'un voile qui traverse majestueusement tout  le ciel étoilé, en laissant des drapés de toutes les formes, et cela dure , dure jusqu'à ce que mes pieds me disent qu'ils vont geler sur ce lac recouvert d'un mètre de glace. Je n'ai pas pris ma chaufferette à mettre dans les chaussures , il faut dire que les prévisons scientifiques affirmaient aucune possibilité d'aurore donc nous sommes allés nous coucher. En bon guide, un homme veillait sur le ciel et est venu nous prévenir dans notre cabane de trappeur, Nous venions d'éteindre toutes les bougies , se harnacher de plusieurs pelures de la tête au pied n'est pas simple dans la nuit quand en plus nous voulons aller le plus vite possible.... j'en ai oublié les chaufferettes et ...l'appareil photo dont j'avais travaillé le maniement et les temps de poses et les iso et les f de quelque chose (plus le chiffre est petit plus l'ouverture est grande... facile à retenir pour les vrais initiés!!) par -22°!

Le dernier soir, nous sortons du restaurant , le ciel est inondé d'une aurore qui a décidé de nous faire une fête sans pareil pour notre départ, on nous avait expliqué qu'on ne peut les voir s'il y a des lumières or à Tromsae, la ville est inondée de lumières même inutiles et pourtant ce fut grandiose.
Aller chercher les appareils photos, faire 6km pour rejoindre un coin abrité des lumières et les méchants nuages sont arrivés à contre sens du vent terrestre qui faisaient bouger les trépieds fichés dans la glace. On savait alors que la fête continuait au dessus de nous mais qu'un grand rideau nous séparait du spectacle que le directeur du théatre a refusé de lever. Les voyageurs aériens et les astronautes doivent éprouver des plaisirs égoistes puisque non partagés mais si merveilleux de là-haut!

A quand une prochaine en France?  En espèrant qu'elle sera un tout petit peu prévisible car l'an denrier elle fut une  découverte fortuite par des noctambules!!!