D'un point de vue professionnel , je n'ai pas beaucoup rencontré de signes de manque de confiance par des mecs envers mes compétences. Certes des gens d'une certaine culture ne font pas dans l'exubérance en voyant une femme prendre leur "sommeil-coma artificiel" avec  ses seringues!!

La seule et unique fois où je fus face  à un refus catégorique concerne ...une femme, la quarantaine, tout ce qu'il y a de bien française d'origine depuis je ne sais combien de générations.

Elle a subi un polytraumatisme avec de multiples fractures de cotes extrêmement douloureuses donc pouvant engendrer des complications graves du point de vue infectieux entre autres.

Le réa qui s'occupe d'elle émet l'idée d'une péridurale qui pourrait l'aider à diminuer voire faire disparaitre les douleurs extrêmes. Pas de contre indication à l'anesthesie loco régionale , il faut simplement quelqu'un qui maitrise ce geste et la pharmacopée .Il me contacte et je n'attends pas puisque cette femme est en souffrance physique.
Dans la chambre je me présente et propose d'expliquer mon geste. C'est un NON CATEGORIQUE, elle veut SON docteur et pas UNE FEMME!!!

Bien qu'interloquée, je ne me laisse pas démontée et lui dit: "c'est justement lui qui m'a appelé car il ne sait pas faire cette technique, Or c'est ma spécialité donc, je vais me laver les mains, j'en ai pour au moins 5 minutes. Je vous laisse ce temps pour réfléchir si vous souhaitez être soulagée par moi ou si vous préférer continuer à avoir mal.

Elle a eu sa péri et a pu guérir rapidement , j'ai eu des nouvelles par le copain mais elle n'a jamais émis l'envie de me remercier....

Ach !!! la misognie reste très pregnante et bien fragile le respect de la femme !