Il y a une dizaine de jours... je ne m'en suis pas vantée plus tôt!, je remarque quelque chose qui bouge sur une porte de la cuisine. Un cm de long, une petite tête noire , on dirait un ...asticot

L'Horreur arrive vite quand mon regard tombe sur une smala au plafond

Il prend la direction du poèle, cependant  tous les poils hérissés je me précipite sous l'evier, coin des trois types de poubelles: nada, rien , nothing, nichts... je passe au lave vaisselle qui lui aussi est aussi vierge que les poubelles. Les placards sont aussi nets que je l'espèrais.

S'organiser pour attraper ces horribles bestioles, les détruire et tenter de comprendre puisque les asticots n'ont pas de pattes au sens de s'accrocher.

La génération spontanée était en marche dans ma cuisine. Un copain très cartésien commençait à me prendre pour hallucinée. Je lui  demandais conseil quant à l'origine de mon problème car j'en avais déduis que, puisqu'il n'y en a pas sur les murs c'est que des mouches avaient pondu au plafond et que les conditions semblaient actuellement parfaites pour l'éclosion de vers à partir d'oeufs.

Quelques jours plus tard, je vois quelques insectes volants qui ressemblent à des mites de vêtements aux ailes noires. "Belle" passe quelques heures à la maison et semble parfaitement informée car son papa a vécu un peu la même aventure: ce sont des mites alimentaires dont il est extrêmement difficile de se dépètrer, qui arrivent dans les maisons à la faveur de l'achat d'un produit qui contenait une larve ou une "chrysalide" et qui a trouvé de quoi s'épanouir.

Devant ce renouvellement plusieurs fois dans la même journée, je cherche plus attentivement et euréka: dans le rayon des cacahuètes et autres sachets pour l'apéro je trouve les êtres vivants du délit sous trois formes: chrysalide, chenille ou vers, et mite. Un sachet de cacahuètes particulier était infesté. Je tairai le nom des vendeurs mais quand même il y a du laisser-aller dans certaines zones du globe et dans les transactions alimentaires 

Tout ce qui était à proximité a donné de la vitalité au poèle, mon huile de coude a travaillé mais aussi le vinaigre blanc. J'ai tout laissé ouvert pour la nuit et demain ce sera grand ménage et grande vérification de l'ensemble.

D'écrire tout cela réveille ma chair de poule de la stupeur et du dégoût!!!