Hier une copine m'appelle: Demain on fait du golf?

Je rêve! Une telle proposition par la pluie qui détrempe le terrain , ça va être impossible. Nous décidons de faire des gammes au niveau du practice qui est à l'abri.

En arrivant au golf il neige mais la transformation  en pluie était immédiate. Nous tentons de retrouver des gestes que nous croyons avoir oublié puisque nous n'avons commencé qu'au printemps dernier.

Je pensais que le golf était un sport de riches et je découvre que certes il faut du matériel et un endroit qui demande beaucoup d'entretien si possible écologique. Je découvre que ce sport est particulier et en fait qu'il est aussi une philosophie de vie.

Faire le geste le plus efficace exige une harmonie parfaite  entre l'oeil, l'esprit, le sens tactique, l'expérience acquise quant à la technique mais aussi un septième sens qui n'obéit pas à la volonté. Une simple pensée peut parasiter l'efficacité du geste. C'est assez surprenant comme sensation. Et parfois on agit avec décontraction totale et on fait le geste parfait (ou presque) , on se dit qu'on va recommencer, et c'est totalement rater.

Donc c'est une excellente école de la volonté, de la concentration, du lacher prise et puis d'une masse d'autres paramètres que je n'ai pas encore découverts

Après une heure d'exercices nous avons terminé  par un excellent repas au restaurant du golf en retravaillant verbalement les mouvements et en refaisant le monde!

Elle a eu une belle idée ma copine! Elle regorge d'idées, il y a peu, elle m'a embarquée dans une journée ski de fond que je n'avais plus pratiqué depuis 20 ans ... au moins!