Je suis en colère mais je me demande bien envers qui et envers quoi. En fait je pense que ce doit être envers moi en raison de mon impuissance.

Je dis toujours que j'ai raté l'éducation de mes enfants. Je leur ai donné comme règle de s'affirmer dans la vie en respectant autrui autant que faire se peut.

Marin, jeune étudiant lyonnais, ne demandait dans la vie que de continuer ses études avec brio, sa vie intellectuelle,  au moins, s'est brisée un jour sous les coups de béquillles par un groupe de desoeuvrés qui ne supportaient pas que deux personnes s'embrassent (où va se loger l'imbécilité et/ou la jalousie!!)

Téo dans des circonstances qu'il est difficile de connaitre à part les réseaux sociaux dit bien informés, se retrouve après une hospitalisation de deux ou trois semaines à retrouver la vie habituelle. Je n'ai pas eu plus d'information médicale, ce qui est normal. Si on ajoute que la personne qui tient "l'arme" est un policier alors on change complètement de registre!

L'un a reçu la visite du président de la République, l'autre est resté un parfait anonyme ou presque, l'un a eu la visite d'un joueur de foot qui eut son heure de gloire en équipe de France, l'autre est resté un  parfait anonyme ou presque. l'un a reçu des soutiens par diverses façons: manifestations dans la rue, articles de presse au quotidien, l'autre est resté un parfait anonyme ou presque etc....

Malaise....  Quand je me dis que par l'éducation que j'ai donné à mes enfants, ils pourraient se trouver à la place de Marin, j'ai vraiment, dans notre société actuelle, été à coté de la plaque quant à leur éducation!