Hier fut une journée un peu étrange 

Il y eut des premières fois

Il y eut un appel du fils d'une dame à qui je rends quelques menus services pour me remercier

Il y eu une décision particulièrement délicate: l'orchidée qui a veillé L'Homme venait de perdre ses deux dernières feuilles. Je l'ai donc changé de place pour la nurserie ou la réanimation dans l'entrée en espèrant qu'elle reprenne ses esprits

J'avais des vertiges positionnels, un copain ORL me fait la manoeuvre libératoire des cristaux responsables de ces sensations désagréables. Quelle aventure car il crée les vertiges en un mouvement rapide et impose de garder la position pendant une à deux minutes alors que c'est tout ce qu'il y a de plus désagréable, détestable et impressionnant. Mais ensuite quel bonheur. Je lui dis " tu es un Dieu!!!

Une connaissance à qui j'avais envoyé un cadeau d'anniversaire m'appelle pour me dire qu'elle l' a reçu et se voit déjà l'utiliser donc ce fut un bon choix.

Number three s'est arrêté sur son trajet de retour pour le week end vers sa petite famille. C'est un bonheur de le voir aussi épanoui et heureux de son nouveau travail où on vient de lui proposer de donner des cours dans une école réputée dans son univers.

Des amis m'avaient donné un billet d'entrée pour "les floralies " de Mulhouse (ce n'est pas le mot exact).

Les floralies se terminent ce soir donc j'ai préféré y aller hier pensant qu'il y aurait moins de monde.... Le monde était au rendez vous. Parking loin de l'entrée, une longue distance pour rejoindre l'entrée et surtout je me retournais à  tout instant car n'ayant aucun sens de l'orientation je craignais au retour de ne pas retrouver mon carrosse. Les tourniquets comme dans les embarquements dans les aéroports pour ne pas que les gens piétinent et se bousculent. Je me dis que pour passer toutes ces parties désagréables la suite doit être superbe. En réalité d'emblée c'est la surprise car ce sont des stands qui defilent au fur et à mesure de ma progression au rythme de la foule. Des bijoux, des vêtements, des chapeaux, des cuisines,  des sommiers, des épices .... toujours pas de fleurs. 

Je passe une porte en plastique, encore des stands! puis j'aperçois quelques orchidées. Je finis par me dire que je me suis trompée de lieu, pourtant mon ticlet a été scanné et le vert m'a autorisé à rentrer!  

J'admire au moins ces superbes fleurs et demande à l'homme présent si je peux photographier une des fleurs que je remarque particulièrement. Nous plaisantons . Il me conseille pour mes orchidées car je ne suis pas trop Tistou les pouces verts. Puis soudainement il me regarde pendant deux secondes en silence et me dit "Je peux vous faire un cadeau?" Je suis tellement surprise que je me demande ce que ça peut être, alors avec un petit sourire je murmure un tout petit "oui", je ne suis pas certaine qu'il l'ait entendu.  Il me tend une superbe orchidée à trois branches aux fleurs striées de vert et de violine. Je ne sais pas s'il a vu mes yeux s'embrumer car tout de suite j'ai fait le lien avec l'orchidée qui a veillé L'Homme et que j'ai déplacé ce matin. J'avais du mal à le remercier. J'étais la seule de la foule à avoir une orchidée dans les bras.
Les scènes florales étaient  féeriques , je crois bien qu'elles l'étaient encore plus pour moi!