Il se trouve qu'à part Teddy Rider , ce colosse, je ne connaissais rien de rien au judo.
Hier, mon petit fils, petit judoka depuis 4 ou 5 ans, admirateur du colosse, a un championnat ou tournoi ( je ne connais pas la différence!!) en Alsace.

Eh bien j'ai découvert un monde mal organisé, ne respectant pas les enfants et pourtant les adultes vont, viennent, traversent les "tatamis" de long en large avec des feuilles etc...

Impressionnant tous ces petits qui ont été appelés et se figent sur le bord du tapis bien droits déja concentrés  sur leur prochain combat.
Ces petits sont nu-pied avec un kimono sur le corps, nous, nous portons veste ou anorak

ILs sont arrivés longtemps avant le début des matchs car il y a la pesée... des fois qu'il y ait des tricheries . Pourtant on n'est pas à un championnat du monde de boxe!!

Il doit bien y avoir un moyen d'accélerer les choses au lieu de fonctionner comme au moyen âge. Ces gamins se sont levés tôt , ils ont fait des kilomètres dès potron minet pour venir à cette foutue pesée et ils doivent attendre, attendre que les poules soient créées. ON pourrait imaginer que les clubs envoient par mail les poids des enfants et qu'un contrôle aléatoire de deux ou trois viennent tendre la corde pour éviter les risques de tricheries relatives tout de même!

Ces gamins doivent s'échauffer avec un... "coatch" qui les engueule pour des choses dont ils ne sont pas responsables. par exemple: comme ils sont nombreux ils sont face à face d'un tatami et un exercice est de traverser mais ils doivent se croiser obligatoirement et donc c'est un peu la pagaille que cet homme n'apprécie pas.
Puis, soit disant échauffés, les petits doivent attendre assis au sol, au pied des tables des arbitres qu'on les envoie à leur combat. Une heure entre deux combats. N'importe quel adulte normalement constitué se refroidirait, pourquoi pas ces enfants? 

Je ne parle pas encore des erreurs d'arbitrage. Un enfant a été declaré vainqueur, l'autre, sûr d'avoir gagné, s'est mis à pleurer. Son coatch a bondi pour parler en termes qui me sont étrangers mais visiblement un wazaari (???) donnait l'avantage au déclaré perdant . J'avais filmé le combat donc je vais tenter d'y comprendre quelque chose. Le jugement est resté faussé. 

Comment des petits peuvent'ils vivre de telles erreurs? Bien sûr c'est l'école de la vie. Il me semble qu'un boxeur français s'est vu dépossédé de sa médaille d'or par les juges très partiaux malgré leur promesse solennelle à des jeux olympiques.

Bien sûr ces petits ne vivent pas dans un monde de bisounours mais que ces gens qui disent vouloir s'occuper d'enfants le fassent dans le respect de ces petits hommes

Plus le temps avançait plus je me sentais mal à l'aise par rapport à cet irrespect de l' enfant. 

Je me dois donc de dire que je n'aimerais pas faire partie de la Fédération de Judo !!!