C'est bizarre, il suffit qu'on écrive Johnny et on sait de qui on parle, idem pour Laetitia. 

Ce qui était majestueux dans la cérémonie des obsèques de Johnny était la communion entre les êtres humains. Il s'agissait de la célébration de l'Amour comme s'il avait pris le dessus dans le vie de cet homme dont le père a eu des propos terribles à son égard. 

Il a fait partie de chacun d'entre nous d'une manière ou d'une autre que ce soit radiophonique, par la presse, par la télé ou dans les boites de nuit depuis si longtemps. Les chansons entendues des milliers de fois, les informations concernant sa vie privée finissent par rentrer dans nos têtes mêmse si on ne le souhaite pas. Etonnant!

Et puis il avait un physique des plus attrayant ... quelle nenette ne pouvait être amoureuse de lui ..par procuration!!!

Son départ à jamais tient donc d'une rupture avec une petite partie de nous et nous ramène à notre fragilité.

Quel brio et quelle intelligence dans la présentation de Philippe Labro! même s'il n'a été pas élégant avec les petites adoptées en ne leur donnant pas une importance certainement énorme dans sa structuration personnelle. Le pied de nez lui sera donné par la belle histoire des escargots qui vont à un enterrement magnifiquement dit par L'acteur Reno

Même l'ambiance avec le seul petit instrument qu'est l' harmonica était un symbole de ce que l'on peut faire quand on y met le coeur, la passion et l'effort.

Célébration de l'Amour envers les femmes, envers  le public incarné par chaque homme, chaque femme, chaque adolescent, chaque enfant individuellement, envers la musique  dont les compositeurs, les poètes étaient sa sculpture, envers le jour, envers la nuit, envers les plaisirs de tout genre, envers.....

La lettre de saint Paul aux Thessaloniciens! Il fallait aller la chercher, elle est une superbe louange à l'Amour . Je l'ignorais totalement et pensais que l'actrice  lisait  un texte de sa production.

De nombreux petits détails étaient des témoignages de l"Amour que son épouse avait pour lui.

Peut être que cette cérémonie était un hommage individuel et personnel de chacun de ceux qui en avait envie par l'intermédiaire de cette communion.

Oh bien sûr ce ne fut pas simple pour moi de me retrouver dans ce rôle terrible : L'utlime accompagnement de l'Homme. 

Mais j'avais à coeur de voir cette communion qui fut aussi pour l'Homme à l'échelle du village. Tellement vivant.

Et si je lisais les textes de ses chansons!!