Que Noel et nouvel an soient des fêtes acceptées socialement (peut être temporairement????) fait partie des rites qui rythment notre existence de français.

Voilà qui donne des repères tant dans notre société que dans nos vies  ou dans nos relations familiales , filiales.

Quand un drame arrive ce sont des moments qui, à la fois, nous  restructurent mais en même temps nous envoient des élans de chagrins.

J'aime les rites , ils me donnent une forme de stabilité  comme s'ils me ramenaient dans la vie puisqu'ils paraissent immuables (même si je sais que la société est très labile).

J'ai toujours continué avec Noel,  beaucoup moins fortement avec  d'autres événements annuels. Il me semble que c'était un moment qui pouvait donner coeur et structure aux relations d'adultes des Numbers malgré leur vie familiale .  Que la maison ne soit pas encore vendue est peut être aussi un élément participant au plaisir qu'ils éprouvent à se retrouver ici.

J'aime les rites je les ai toujours aimé, ils rythment nos vies c'est peut être ma manière de rester une petite fille.