La chance peut être (oui, celle qui m'a abandonnée une certaine nuit) semble vouloir revenir me voir. Pour des petits riens mais peut être que je ne les voyais pas ou que rien ne m'interessait. Qui sait!

L'objet que je ne cherche pas puisque je n'avais pas pensé à lui se trouve sur mon chemin et hop il va faire l'affaire. Pas d'idée pour placer un lustre! J'attends! Quoi? je n'en sais rien mais je sais qu'une circonstance va trouver la solution et voilà le lendemain cela me parait évident que sa place est ici alors qu'elle est occupée par moins bien selon mon regard.

Je voulais aller en Birmanie. Les tarifs que je trouvais étaient au dessus de mon budget du moment. Et voilà que je ne sais pas quel hasard je me vois m'inscrire à un voyage dans ce pays qui me fait des yeux doux depuis longtemps. Normalement il y a 16 participants au maximum. Nous étions 6 et le voyage est maintenu à la condition de payer 50 euros de plus. Un voyage privé pour ce prix je n'hésite pas. Au final nous serons 5!!! Je decide que nous formerons un groupe sympa! Et voila que je rencontre des amis qui me proposent des projets pour la Birmanie... mais le tarif est très très supérieur. Bon... je veux croire que, ce que je vivrai, sera à la hauteur de ce que ...je n'attends pas!!!

Pour rejoindre la nounou dans l'Est qui, en mon absence, donnera  de l'affection au Cabot si agréable, je vais parcourir la France avant de rejoindre ma petite soeur à Nantes. Je souhaitais marcher dans les pyrénées mais mon copain qui y est aussi mon guide n'a pas donné signe de vie autrement qu'en me transférant des documentaires humoristiques politico-sociaux. J'ai abandonné ce projet pour aller voir une copine dans le centre ouest qui me demande toujours de me poser chez elle. Je vais découvrir la ville de Limoges et le musée de la Porcelaine je suppose. Peut être que je ferai des activités que je n'ai pas prévues mais qui vont m'enchanter (lors d'un passage précédent ... Oradour sur Glane m'a glacée même si le coté non respect de l'historique m'a profondément déçue)

Depuis petite fille j'ai ce privilège d'avoir de bonnes surprises dans l'adversité: je ne crois pas avoir raconté cette aventure. J'arrive à Paris gare de l'est, il fait tard, nuit. C'est l'hiver. Je n'ai pas eu le temps de prendre du liquide avant de m'engoufrer dans le train. Une cabine m'accueille mais l'engin avale goulument ma carte au premier code (si si!!) qui me paraissait juste. Une erreur de frappe est possible . Donc sans carte , la nuit , sans téléphone pour appeler la famille dans la région, pas de banque ouverte pour un chèque... Je sors vraisemblement pétrifiée dans mon monde d'interrogations quand mon regard se pose sur une collègue de travail entrain de s'étonner: " eh bien qu'est ce qui t'arrive?" Elle remplit mon porte feuille!! Le hasard, la chance?

D'une façon plus générale, quand quelqu'un a été désagréable méchamment avec moi, je n'ai pas pour habitude de me défendre en argumentant ou autrement. Je sais d'expérience qu'un jour ou l'autre la vie se chargera de faire quelque chose pour moi . Ce peut être au bout de 15 jours , un an ou dix. Un jour je comprends ou je le vis ainsi , j'ai été défendue!

Hasard , concours de circonstances?