La semaine dernière la nounou du « cabot »choisie par L’Homme pour ses qualités humaines et sa sensibilité fine, délicate, exigeante et dévouée aux animaux nous a quitté  pour rejoindre les étoiles.

Mon périple dans l’ouest a  alors été écourté pour accompagner ses enfants et sa famille dans ces moments si douloureux. Nounou n’avait certes plus 20 ans, de plus depuis quelques mois voire annees, elle souffrait beaucoup, le diagnostic aurait mérité une orientation différente. Sur son lit d’hopitaL, elle a dit à Number one : « Si ton papa avait encore été avec nous je ne serais pas là ». Nous sommes plusieurs à être d’accord. Comment prendre sa casquette de médecin pour signifier très directement qu’on se pose des questions.... peut être le fait de privilegier la confiance qu’a le patient envers Son généraliste est une lourde erreur. Plusieurs tentatives discrètes n’ont pas trouvé écho! Comment reprocher à celui ci de ne pas remettre en cause son diagnostic initial .... c’est tellement simple.... après. En médecine c’est toujours le dernier qui passe qui devient le dieu!,,,

Pour respecter ses dernières volontés, il a fallu biaiser. C’est terrible de penser à cette situation. Elle souhaitait un office religieux comme pour son mari des années auparavant. L’equipe de cathos qui officie à ce type de cérémonie car les curés se font rares et ont certainement beaucoup d’autres engagement. Encore que si elle s’etait appelée Bernadette Ch. il y a de grandes chances pour que même l’évêque se soit libéré. Le problème...car il y en a un. Pour des raisons inconnues, elle ne voulait pas de là présence d’une personne précise. Péremptoirement «c’est toute l’equipe ou personne«. Son choix de l’incinération a permis d’organiser une cérémonie à 20 km du village où elle est née et où elle a vécu toute sa vie excepté pendant son adolescence. Cérémonie qui a plu aux enfants mais qui m’ est apparue  tellement impersonnelle. Pour donner un peu de leur maman aux enfants adultes, j’y suis allée de mon petit laïus mais à l’evocation de L’Homme..... Heureusement Numbers two qui voulait que son père soit représenté est venu à mon secours. Quelle incapable de maîtriser mes émotions quand L’Homme est évoqué.

Nous respecterons sa volonté « Prenez soin de Numbers trois« . Nous prendrons soin de son troisième enfant qui, au passage, est un homme parfaitement équilibré dans tous les domaines, Le dernier, elle devait vouloir le protéger pour des raisons qui lui sont propres. Mais c’est à respecter.

Merci à Nounou du chien!