L'Homme n'appréciait pas beaucoup Noël, je n'ai jamais su pourquoi. Il savait se montrer discret d'autant plus qu'Il voyait bien mon plaisir à gérer cette période de l'année.

De mon enfance je ne garde en souvenir qu'un seul Noel. J'avais fait une commande, avec mon frère nous sommes réveillés car il est minuit. Je jubile et prends les cadeaux avec la joie que je suis capable de montrer quand je suis  émerveillée mais.... il manque les départements. Très vite je l'avais remarqué. Mon père dit " Attend, je vais lui courir après et demain tu auras tes départements" Tranquille et confiante je me suis recouchée.

Le lendemain, mes départements étaient sous le sapin!!!! Le père Noel avait le droit de faire une petite erreur..mais mes départements étaient importants car je les voyais et je pouvais les apprendre. Déjà petite, j'avais une mémoire visuelle! (Aller à une conférence sans support visuel est pour moi soporifique si je ne prends pas un stylo et un papier pour écrire....)

Peut être mon plaisir à préparer ce moment vient-il de ce bonheur ressenti cette nuit là ... Un fait: j'éprouve toujours satisfaction à imaginer les cadeaux ou donner du liquide , imaginer la couleur dominante du sapin et des décorations, comment organiser la nuit du 24 12....

Maintenant que L'Homme est parti à jamais, que les Number ont la responsabilité de leur famille excepté The Second, je reste fidèle aux détails qui témoignent de ce moment. Ceux qui n'aiment pas ce temps là parce que c'est devenu mercantile  m'indiffèrent parce que pour moi c'est la fête de la famille par excellence et que le plaisir de la rencontre est le plus important, rencontre qui se fait ces jours-là ou à un autre moment peu importe (d'autant que dès  la grossesse d' un bébé garçon je savais que devenu amoureux il serait aspiré par le coté féminin, de plus la profession avec ses gardes pendant les fêtes nous apprend à relativiser. On fait de belles rencontres: une nuit de Noël un petit garçon hospitalisé m'a offert un sapin- broche qui pouvait clignoter comme s'il avait des lumières. Depuis, à chaque Noel de garde ou non  je l'ai porté !

L'argent n'est pas un facteur lié à Noel car j'ai toujours fait attention à la responsabilisation des enfants devant le travail synonyme de possibilités de dépenses en fonction des possibilités et des projets. D'ailleurs ils voyaient bien avec nos vies "dissolues" que le travail donne du plaisir, des contraintes mais aussi la joie de pouvoir en utiliser le fruit. Une fleur cueillie dans un champ me fait autant plaisir qu'une paire de boucle d'oreilles. Même si j'ai eu la chance d'être fabuleusement gâtée par L'Homme qui se faisait un plaisir de penser à moi.

A présent quand je me fais un cadeau je pense que c'est Lui qui est à mes cotés me disant qu'Il est tout heureux y compris quand je m'achète une orchidée pour la saint Valentin!

Pour passer d'une grand maison à un appartement j'ai dû me séparer d'un grand nombre de choses , actuellement parfois je cherche un récipient pour cacher le pot plastique d'une plante achetée J'en avais des quantités... j'ai dû tout donner car je n'en ai pas ici! Même chose pour le sapin. Comme, à présent ,  je suis chez moi, je peux renouer à mes rites qui rythment ma vie. J'ai acheté un sapin en plastique alors qu'auparavant un douglas envahissait un coin du salon chauffé en appoint par  un poêle nordique efficace. Je l'ai choisi très haut, il ne me restait que quelques boules blanches. Un passage dans une boutique maxi-machin et hop des boules et des guirlandes à LED et piles illuminent mon "beau" sapin. Je dis "beau" car rien à voir avec le vrai que je faisais revivre dans le pré!!!

Je vais déposer à son pied mes chaussons et zou... 

Invitation chez Number one pour rencontrer la famille de L'Elue avec Number Two

De bons moments à venir. Je ferai tout mon possible pour planquer c'te boule de chagrin qui déborde parfois sans prévenir!!