04 décembre 2015

Quand l'esprit se met à penser tout seul...

Tranquillement au volant de mon petit carrosse, je pars à un rendez vous donc je suis entrain d'y penser quand soudainement une affirmation  intrusive arrive alors qu'elle n'a rien à voir avec l'objet du moment. Je n'ai pas été attentive aux Numbers, je n'ai pas été présente à leur émotion , à leur chagrin. Je tente de trouver des moments entre nous mais rien de rien ne vient. Je me demande si je dois me garer car mes larmes coulent comme un lachage de barrage. Si je décide de continuer, je DOIS me concentrer sur quelque chose... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

27 novembre 2015

L'affection

Il y a peu était mon anniversaire. Il fut un temps où ce jour était un moment baigné de la tendresse de L'Homme. Le temps n'a aucune prise sur l'émotion en dépit du baratin des psy de tout genre. Le chagrin reste ferré au coeur, seules les larmes me disent qu'elles s' épuisent à travailler.  Et puis, le mobile égrène l'arrivée de la tendresse, les mails s'ajoutent les uns aux autres et puis un appel de mon adorable fleuriste car il ne voulait pas réitérer ses dernièrs allées et retours en raison de mon absence lors d'un... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 octobre 2015

Adopter...oui mais....

Du plus loin que je m'en souvienne, je souhaitais adopter un enfant. Ce projet  n'entrait pas en harmonie avec L'Homme. Je me suis contentée de respecter Son choix. Et puis un jour, il dût se sentir prêt et en adéquation avec moi. Nos enfants étaient petits et nous nous sentions assez forts dans notre Amour et notre vie de famille pour accueillir un nouvel enfant et lui donner un élan différent de celui qu'il subissait. Les démarches sont entreprises avec papiers à remplir, entretiens, visites à domicile etc... Cela dure,... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 00:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 septembre 2015

Rentrée pour Number Two

Hier des pluies torrentielles...je me souviens dans le haut doubs quand petite fille j'adorais qu'il vente ou pleuve violemment, j'étais bien à l'abri dans une maison avec des gros murs bien solides... actuellement c'est la même chose, je m'amuse à regarder dehors et à admirer la force de la nature. Juste auparavant visite de Number Three qui, dans les parages, avait oublié son costume, puis un appel de Number One qui venait de découvrir sur son compte en banque le virement fait pour sa fête. Number Two me dit "tu nous as eu les... [Lire la suite]
01 septembre 2015

Maman et le plaisir... voire même de la joie

Il y a quelques jours j'avais passé une petite heure avec maman, elle était du genre taiseuse, avait senti l'humour dans une phrase et en avait souri sans plus mais de son beau sourire qui remet de la vie dans son visage. Ses paupières un peu infiltrées m'inqiètent. Ce jour c'est sa fête et je lui apporte une orchidée. Elle déambule dans la grande pièce d'entrée qui est aussi le lieu d'accueil , de vie, de restauration , de discussion de quelques résidents. Avec sa DMLA elle ne peut savoir par la vue que j'arrive, aussi je m'annonce... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 août 2015

plaisir de les voir complices dans l'effort et les souvenirs d'enfance.

Number Three est entrain de déménager. D'emblée Number Two l'avait informé de sa totale disponibilité (or, il devait partir faire du sport pendant une semaine, il a donc laissé tomber ces 7 jours de plaisir personnel pour aider son frère) N3 complètement speedé menait les opérations mais N2 disponible veillait et à bon escient faisait le geste ou prononçait les deux mots qui réorientaient N3 Il faut dire que c'était l'anniversaire de Belle et que sa famille de l'étranger attirait la fratrie chez le papa, donc elle n'a pas... [Lire la suite]

18 juillet 2015

Voilà , après des années ... c'est fait

Maman ne souhaitait plus s'en occuper, la maison lui devenait une charge qui comme une vilaine vague revenait trop souvent et trop forte.  Son choix l'avait conduite dans un établissement sympa au coeur de la ville qu'elle connaissait de son adolescence  lui permettant de voguer au gré de ses désirs. Elle ne semblait plus attachée au toit qu'elle avait acheté par son propre travail. Comme la mer sur le sable , le temps avait apparemment délicatement  effacé cette  réalité de sa periode de jeune adulte. ... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 juillet 2015

Poupette

Elle a trois ans , ses parents sont en vadrouille pour leurs affaires personnelles, je suis en charge de poupette qui s'est endormie avant leur départ pour trois heures. Si elle se réveille quand je ne suis pas à coté d'elle , elle reconnaitra tout son fatras de jouets donc elle ne devrait pas être perdue. Elle ouvre les yeux calmement, juste au moment où je trouve qu'une sieste de deux heures devrait suffire. On s'amuse toutes les deux à rincer au jet d'eau le petit matelas de plage qui a épanché son trop plein d'urine imprévu. ... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 23:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 mai 2015

Que de souvenirs et de découvertes

La maison de Madame Mère est en voie d'être vendue. Les futurs acquéreurs sont des jeunes qui semblent être tombés amoureux de cette maison. Je les ai autorisés à commencer les travaux aratoires pour remettre un peu d'ordre dans la végétation, ainsi quand ils auront les clés ils pourront travailler à l'intérieur et profiter du repos à l'extérieur le soir pendant l'été.  Le week end dernier ma "petite" soeur a traversé la france pour venir à la recherche de souvenirs que je n'aurais pas dégagés lors de mon inspection. Cette... [Lire la suite]
12 avril 2015

L'éducation... ce qu'il en reste.

J'ai une chance infinie, tous ceux qui connaissent nos Number disent qu'ils sont très bien élevés. BOn, je ne sais pas trop ce que cela signifie vraiment, mais je le prends pour un compliment, parce que cela me traduit qu'ils ont de bonnes relations sociales avec respect d'eux mêmes et des autres, humour, conscience professionnelle, respect de l'engagement.... Mais c'est vrai aussi que s'ils sont trop respectueux des règles dans la société actuelle où souvent le plus filou gagne y compris devant les juges, je peux avoir des craintes... [Lire la suite]