14 octobre 2015

Adopter...oui mais....

Du plus loin que je m'en souvienne, je souhaitais adopter un enfant. Ce projet  n'entrait pas en harmonie avec L'Homme. Je me suis contentée de respecter Son choix. Et puis un jour, il dût se sentir prêt et en adéquation avec moi. Nos enfants étaient petits et nous nous sentions assez forts dans notre Amour et notre vie de famille pour accueillir un nouvel enfant et lui donner un élan différent de celui qu'il subissait. Les démarches sont entreprises avec papiers à remplir, entretiens, visites à domicile etc... Cela dure,... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 00:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 octobre 2015

inepte, imbécile, improductif... et moi révoltée

Quand on a entendu les gens s'écrier de joie car ils étaient embauchés à Air France, on pouvait avoir un peu de jalousie. Quand on a voyagé sur Air France on peut se souvenir de la fragance qui restait dans le sillage de l'hôtesse de l'air. A l'époque elle nous regardait comme si nous étions la seule personne qui existait au monde pour elle. Puis nous sommes devenus des gêneurs quand nous montions à bord des aéronefs. Puis nous avons raté des rendez vous , des bouts de vacances  en raison, comme on dit, de mouvements du... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 22:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 septembre 2015

Le vin bourru

J'aime les odeurs. Merveilleux souvenirs de l'odeur de café torréfié en Colombie. Paradoxalement je n'apprécie pas de le boire. Pour ce qui concerne les vins c'est un peu pareil. Lorsqu'avec avec les copains nous partions en voilier, le moment de l'apéro était privilégié. Respirer mon verre  empli d'une ou deux gorgées suffisait à me mettre en état de levée de toute censure, ce qui amusait L'Homme et ses copains. Je crois avoir à peine dépassé la limite la nuit où j'ai fêté ma Sainte Catherine, mais j'avais utilisé aussi la... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 20:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 septembre 2015

Qui m'aurait dit qu'un jour.....

Il y a quelques années, j'avais accompagné (traitement de la douleur entre autre) une très belle dame en phase terminal d'un cancer. Un jour je reçois une lettre de son mari que je ne crois pas avoir gardée. Je me rappelle seulement  qu'il me posait beaucoup de questions parce que , peu après le décès, il avait une nouvelle compagne ce qui avait blessé ses enfants. J'ai retrouvé ma réponse, "Monsieur, Merci de votre confiance , cependant j'ai trop de respect pour vous pour me permettre de vous conseiller.Je vous livre... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 septembre 2015

Je m'interroge

En ce moment une crise vraisemblablement sans précedent met des gens sur les routes dans l'espoir d'un monde meilleur ailleurs.  Un matin je tombe sur un article qui dit qu'en Macedoine le 1/3 des migrants sont des femmes et des enfants (ce qui est terrible quand on voit les conditions de l'exode) mais si je sais compter le reste soit 2/3 sont des hommes . A voir le tonus avec lequel ils agissent on peut penser que ce ne sont pas des aieuls. Si je me souviens de films de l'exode pendant la deuxième guerre mondiale il y avait... [Lire la suite]
14 septembre 2015

Rentrée pour Number Two

Hier des pluies torrentielles...je me souviens dans le haut doubs quand petite fille j'adorais qu'il vente ou pleuve violemment, j'étais bien à l'abri dans une maison avec des gros murs bien solides... actuellement c'est la même chose, je m'amuse à regarder dehors et à admirer la force de la nature. Juste auparavant visite de Number Three qui, dans les parages, avait oublié son costume, puis un appel de Number One qui venait de découvrir sur son compte en banque le virement fait pour sa fête. Number Two me dit "tu nous as eu les... [Lire la suite]

01 septembre 2015

Maman et le plaisir... voire même de la joie

Il y a quelques jours j'avais passé une petite heure avec maman, elle était du genre taiseuse, avait senti l'humour dans une phrase et en avait souri sans plus mais de son beau sourire qui remet de la vie dans son visage. Ses paupières un peu infiltrées m'inqiètent. Ce jour c'est sa fête et je lui apporte une orchidée. Elle déambule dans la grande pièce d'entrée qui est aussi le lieu d'accueil , de vie, de restauration , de discussion de quelques résidents. Avec sa DMLA elle ne peut savoir par la vue que j'arrive, aussi je m'annonce... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 août 2015

plaisir de les voir complices dans l'effort et les souvenirs d'enfance.

Number Three est entrain de déménager. D'emblée Number Two l'avait informé de sa totale disponibilité (or, il devait partir faire du sport pendant une semaine, il a donc laissé tomber ces 7 jours de plaisir personnel pour aider son frère) N3 complètement speedé menait les opérations mais N2 disponible veillait et à bon escient faisait le geste ou prononçait les deux mots qui réorientaient N3 Il faut dire que c'était l'anniversaire de Belle et que sa famille de l'étranger attirait la fratrie chez le papa, donc elle n'a pas... [Lire la suite]
27 août 2015

Être chez moi et entendre les pin-pons des ambulances...

IL y a encore peu de temps, être chez moi et entendre l'approche d'un deux tons signifiant un appel urgent me mettait  instantanément en situation de détresse corporelle. Un état physique d'angoisse ou de je ne sais quel sentiment, sensation. Je suppose qu'il y a un lien avec mon tsunami, ce qui est surprenant c'est que l'arrivée du deux tons signifiait pendant  cette nuit terrible l'arrivée de ceux qui allaient m'aider à sauver L'Homme. J'en conclus naïvement que ces sons devraient être reliés à un espoir. Pas du tout ils... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 août 2015

Insulte à la profession ...

Le rédacteur en chef de l'Express assimile le président de la République à un anesthésiste! Alors on fait la part des choses: 1- Quand on est anesthesiste on est aussi réanimateur, nécessité absolue 2- Endormir un patient se fait avec son accord, en fontion du problème à traiter, c'est une forme de contrat 3- Endormir est toujours un acte pratique et intellectuel pointu 4- Endormir impose un projet immédiat pour le malade par l'intermédiaire d'un autre participant très actif le chirurgien 5- Endormir impose de réveiller le... [Lire la suite]