15 février 2014

Saint Valentin

Où je travaille en ce moment, ils n'arrêtaient pas de parler de la Saint Valentin. Je ne peux quand même pas demander au monde d'arrêter de vivre parce qu'il m'est arrivé un malheur! Je n'étais pas tellement d'humeur à  la plaisanterie voire à ce qu'"on me cherche". Si j'ai eu un peu de colère elle est restée à l'intérieur.Par contre l'orchidée qui a veillé L'Homme pendant deux jours a commencé à perdre ses belles fleurs blanches que je prends avec minutie pour les remercier de leur fonction et les mettre au compost afin... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 février 2014

Demis Roussos

Bon sang mais bon sang de bonsoir, comme notre corps est étrangement fait. Je peux parler de L'Homme à un moment sereinement, puis d'un seul coup cela bascule et une émotion m'envahit que je laisse filer quand je suis seule à la maison mais pour laquelle je mets en marche tous les systèmes qui veulent bien m'obeir pour ne pas casser les pieds à ceux qui sont avec moi. Donc Pyrouette et Sayia je peux vous dire que parfois j'aimerais bien avoir une grève des glandes lacrymales, d'autant que cet après midi dans la voiture l'oeil droit... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 février 2014

Être à la hauteur

L'Homme a toujours été exigeant avec moi. Exigeant dans le sens où, quand on aime l'autre, on doit le pousser à donner le meilleur de lui même, à l'aider à se magnifier. Je l'ai aussi été avec Lui. Du coup j'avais un devoir d'exigence voire d'excellence le jour où nous l'avons accompagné une dernière fois. Quelques minutes avant d'aller à la cérémonie j'ai failli tomber dans les pommes, l'air du dehors m'a redonné un peu de tonus mais je me suis demandée comment j'allais pouvoir être à la hauteur dans de telles conditions. Il m'a... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 22:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 janvier 2014

La frileuse n'est pas frileuse

J'ai la chance d'avoir des amis d'une infinie gentillesse. Je ne décris pas toutes les marques que je reçois, mêmes les minimes savent  prendre beaucoup de volume dans mon coeur . L'autre jour un petit colis un peu biscornu m'intrigue. Il vient d'une amie que je n'ai pas vue depuis longtemps je crois. A l'interieur, des pâtes de fruits de pêches et de coings. J'adore cela, normalement le paquet fait maison n'aurait pas duré l'heure , mais mon appétit  ne revient vraiment que lentement. Je continue de maigrir mais pas à la... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 22:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 janvier 2014

Il y a des mots

Depuis peu j'ai appris que des mots pouvaient ne pas avoir de sens pour celui qui les recevait.  Comment ça va? J'entends ces trois mots à chacune de mes rencontres. Le jour de la cérémonie alors qu'avec beaucoup de bienveillance on me posait cette question j'avais une violence en moi qui montait: " mais qu'est ce qu'il (elle ) me demande là . C'est impossible de lui répondre "OUI" Il ( elle ) voit bien que je vis quelque chose de pas cool et qu'il serait incompréhensible par le commun des mortels que cela aille bien".  En... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 22:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 janvier 2014

La première fois

Cette  terrible nuit m'a isolé sur mon chagrin. Parce qu'il me faut reprendre pied dans la vie , dans le quotidien, il me faut retourner vers.... Et à chaque fois c'est une première fois. Première fois que je revois cette personne et l'émotion m 'envahit, première fois que je retourne dans ce lieu et l'émotion est à nouveau à fleur de peau Ce jour était encore une première fois et je devais revoir une quinzaine de personnes. Ce fut très difficile, chacun ne sait pas dans quel état d'esprit je suis donc n'est pas à l'aise,... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

04 janvier 2014

Série?

Quelle bonne idée de nous éloigner des lieux de fêtes familiales habituelles où même les esseulés pouvaient passer la période de Noel avec nous. Aucun repère habituel, voilà qui nous donnait l'obligation de nous impliquer, nous car Number Two n'ayant pas de dulcinée avait à faire avec maman et marraine mais aussi cousin. Ce qui nous a fait du bien! Le 1er, un coup de téléphone à Number two qui est très jovial, mais qui, très vite, change de couleur: "je vais l'annoncer".Je croyais que je n'étais plus capble d'émotion, comme figée... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 22:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 décembre 2013

Le chagrin

Il y a quelques jours une de mes fidèle belles soeurs me demande si je me donne le droit de dire mon chagrin à ma peTite soeur. Je me rends compte que je n'ai pas de chagrin mais que je suis Le Chagrin.  Physiquement tout a évolué dans ce sens, la taille qui a perdu quatre trous à la ceinture, les cuisses qui  flottent dans le jean, les cheveux que je ne "pouvais" pas faire couper et qui prenaient l'allure de la secheresse d'avoir tant pleuré.  Dans le regard des gens que je croise je lis une grande détresse de me... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 23:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 décembre 2013

Noël...

Le sapin de Noël trône dans le salon, sa déco est jaune et dorée. Je n'ai pas voulu changer notre tradition familiale.  IL est parti à jamais, d'abord je n'arrive pas à y croire, je le sais mais ce n'est pas possible que cela lui arrive, nous arrive, m'arrive. Partout il est écrit "Bonnes fêtes", ce qui me parait bizarre c'est que cela ne me touche pas actuellement, je dois être anesthésiée. La toute première fois je dois reconnaitre que j'ai eu un grimacement très bref. L'Homme n'était pas vraiment en harmonie avec cette... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 23:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2013

Et tellement cruellement vrai

J'ai la chance d'avoir de nombreux échanges épistolaires. Verbalement c'est encore très difficile, ma respiration se bloque sur les sanglots qui montent par vagues que pour l'instant j'ai bien du mal à contenir. Par un oncle de L'Homme, ancien  jésuite brillamment intelligent, je viens de recevoir un récit personnel que j'ai lu d'une traite tant il était interessant et j'en ai retenu une phrase terriblement humaine et sans solution autre  que de vivre un jour ou l'autre la terrible épreuve. "Donner son désir à l'autre vous... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 23:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,