13 août 2012

Lecture de vacances

Je me demande pourquoi j'ai choisi ce bouquin pour agrémenter mes soirées en Hongrie avec de sombrer dans les bras de Morphée. Plus de 800 pages, toutes aussi prenantes, captivantes, exténuantes et terribles les unes que les autres. En fait je voulais un gros bouquin qui me tienne pendant ces dix jours de l'attente dans l'aéroport de départ au retour dans l'avion. Et puis la couverture avec ces verts si doux et apaisant m'attirait. C'est presque ce qui s'est passé puisque j'ai lu la dernière ligne sur un banc gavé de soleil à... [Lire la suite]