26 janvier 2014

La frileuse n'est pas frileuse

J'ai la chance d'avoir des amis d'une infinie gentillesse. Je ne décris pas toutes les marques que je reçois, mêmes les minimes savent  prendre beaucoup de volume dans mon coeur . L'autre jour un petit colis un peu biscornu m'intrigue. Il vient d'une amie que je n'ai pas vue depuis longtemps je crois. A l'interieur, des pâtes de fruits de pêches et de coings. J'adore cela, normalement le paquet fait maison n'aurait pas duré l'heure , mais mon appétit  ne revient vraiment que lentement. Je continue de maigrir mais pas à la... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 22:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 janvier 2014

Il y a des mots

Depuis peu j'ai appris que des mots pouvaient ne pas avoir de sens pour celui qui les recevait.  Comment ça va? J'entends ces trois mots à chacune de mes rencontres. Le jour de la cérémonie alors qu'avec beaucoup de bienveillance on me posait cette question j'avais une violence en moi qui montait: " mais qu'est ce qu'il (elle ) me demande là . C'est impossible de lui répondre "OUI" Il ( elle ) voit bien que je vis quelque chose de pas cool et qu'il serait incompréhensible par le commun des mortels que cela aille bien".  En... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 22:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 janvier 2014

La première fois

Cette  terrible nuit m'a isolé sur mon chagrin. Parce qu'il me faut reprendre pied dans la vie , dans le quotidien, il me faut retourner vers.... Et à chaque fois c'est une première fois. Première fois que je revois cette personne et l'émotion m 'envahit, première fois que je retourne dans ce lieu et l'émotion est à nouveau à fleur de peau Ce jour était encore une première fois et je devais revoir une quinzaine de personnes. Ce fut très difficile, chacun ne sait pas dans quel état d'esprit je suis donc n'est pas à l'aise,... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 21:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 janvier 2014

Série?

Quelle bonne idée de nous éloigner des lieux de fêtes familiales habituelles où même les esseulés pouvaient passer la période de Noel avec nous. Aucun repère habituel, voilà qui nous donnait l'obligation de nous impliquer, nous car Number Two n'ayant pas de dulcinée avait à faire avec maman et marraine mais aussi cousin. Ce qui nous a fait du bien! Le 1er, un coup de téléphone à Number two qui est très jovial, mais qui, très vite, change de couleur: "je vais l'annoncer".Je croyais que je n'étais plus capble d'émotion, comme figée... [Lire la suite]
Posté par marieswiss à 22:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]