11 juillet 2019

Vincent L.

A plus d'un titre il m'est difficile de ne pas réagir à la déferlante médiatique concernant Vincent L Je pense à sa fille à qui la société impose un calvaire humain. Je pense à sa jeune épouse qui a subi le terrrible choc de l'annonce de l'accident, du pronostic vital engagé depuis le début. Je pense à son épouse qui a depuis tant d'année voulu faire respecter Ses volontés (quand on est dans le domaine médical on est encore plus à même de savoir ce qu'on souhaite et de le dire,) qui ,en tant que mère, devait protéger leur fille... [Lire la suite]