Ce matin, 10h20 la température affichée est de 28º. Avec ma petite soeur nous trainons notre valise sur un kilomètre pour trouver un bus qui nous conduira en 15 mn maxi au centre ville de Séville.  Hier elle venant de l'ouest de la France, moi du sud. Nous nous retrouvons dans le hall d'arrivée pour passer une semaine en Andalousie.

Nous avons deja bien ri parce que les plans ou morceaux de plan nous aident peu, sans compter que le GPS n'est pas d'accord avec nous. Moi qui me repère aisement d'ordin

aire je suis un peu à la ramasse.

 

Magnifique et majestueuse cathédrale. Ici on paye pour visiter un edifice catho.

 

Nombre de personnes sont sur leur 31. les hommes costumes cravate voire trois pièces,  dames en robe qui rivalisent d'élégance avec force voilettes, serre-tête ou bibi. Nous verrons même une mariée du matin se retrouver dans la rue sans le voile tenant sa traîne à la main à la suite de son nouveau mari moustachu. Que faisaient ils ainsi seuls sans le reste des amis?

 

Not

re programme a un peu évolué. Nous devons switcher une nuit car nous prévoyons d' avancer d'un jour notre périple à Cordou . Pas simple quand la nana de l'accueil de l'hôtel ne parle qu'espagnol. Nous saurons nous débrouiller avec le gars du soir qui maitrise autant que nous google et translate

 

En raison de la file de 100m sous un soleil passé à 30 degrés, nous passons à la réservation par internet. Une heure après nous n'avons pas encore payé et il va nous falloir trouver un moyen de les imprimer en etant dans une chambre d'hotel.. En plus la carte de ma soeur est refusée. ... la mienne ...miaracle. JJ'espère que demain ceux qui ont des billets n'auront pas à faire la queue de ceux qui ont des billets.