Pour nous permettre de vivre ce confinement, qui doit être une épreuve terrible en appartement avec plusieurs enfants dont des ado qui ont tendance à tout savoir et surtout à avoir un sentiment d'éternité, une masse de personnes travaillent pour nous. Il y a ceux qu'on voit, comme les caissiers et caissières des hyper, les livreurs casqués prenant des risques sur leur motocycles aussi, les chauffeurs de poids lourds pour nous approvisionner etc... mais il y a tous ceux que l'on ne voit pas comme les boulangers, les cultivateurs, ceux qui travaillent pour l'assainissement des eaux usées, pour l'eau potable, pour l'électricité.... 

Ce coco wuhanais a mis en exergue que ce sont parmi les moins bien payés que se recrutent ceux qui nous permettent de vivre  ce confinement de façon basique. Certes Les télévisions nous montrent des gugusses et des nanas qui viennent déblatérer en se plaçant à 1m de distance en postillonnant sur les tables et les micros . On ne voit pas leur comportement en dehors des caméras...

Cela n'est pas un bel exemple de travail nécessaire au confinement. La vidéo conférence même si elle est moins aisée devrait être imposée. Chaque sortie est une prise de risque dans un sens (receptif) ou dans un autre (receveur) donc pourquoi montrer un contre- exemple. Cela ressemble à organiser des élections pendant le confinement... Je m'égare..

Je voulais surtout parler des SOIGNANTS. N'allez pas croire que les personnels hospitaliers soient bien payés y compris les médecins. Certains font le choix de ne pas faire du privé, ils sont pénalisés à double niveau d'une part lors de la demi journée de privé ce sont les collègues qui assurent son taf hospitalier, d'autre part à la retraite celui qui a fait du privé a cotisé dans le secteur privé et reçoit donc deux retraites .... L'autre .... en gros la moitié de son salaire de fin de carrière car il n'a pas le statut de fonctionnaire. 

Je m'égare encore car je voulais parler des soignants Après

En ce moment ils tiennent car ils sont boustés par leur conscience professionnelle, capable de ne faire que travailler et dormir dans certaines régions.

J'ai lu ce que disait une aide soignante "ça pleure dans tous les coins!"

Il convient donc de mettre rapidement en place des aides par des psychiatres de grande qualité par téléphone en ce moment. 
Quand le coco wuhanais aura été vaincu, ils vont décompenser gravement car ils  auront vécu des horreurs pour lesquelles ils n'étaient pas préparés. Tout ce vécu va les hanter pendant leurs nuits sans sommeil, ou les cauchemars vont les envahir. Il convient de prévoir une aide très puissante car mon copain psy me disait l'importance du verbal mais aussi du paraverbal donc de vraies consultations. D'autant qu'il y a des chances pour que le public les applaudissant et les nourrissant actuellement, sera tout à sa reprise de vie et  ne pensera plus à eux. Un an à un an et demi pour s'en remettre et laisser agir la résilience! 

Un clin d'oeil à mon neveu sous directeur d'hôpital qui ne ménage pas sa peine pour aider ses équipes malgré des horreurs administratives

En voilà des dégats pour un simple marché de bestioles sauvages dans un coin de la Chine!