Vivant dans le Haut Doubs quand j'étais petite fille,  l'hiver, la neige, le froid faisaient partie naturellement du quotidien et  insouciante, croquant la vie avec bonheur tout m'y était joie, dynamisme. D'ailleurs l'hiver se préparait,  je n'avais pas 10 ans que je faisais le bazar pour fendre le bois , l'empiler etait moins mon plaisir, ça me barbait car les exigences y étaient très nombreuses. Actuellement mes piles sont très denses, dixit un professionnel, qui m'avait livré quelques stères et fut pris de doutes quand il vit son bois dans le bucher où l'apparente quantité ne correspondait  pas à la quantité attendue.

Depuis une certaine nuit terrible, les journées très longue ont ma préférences même si,l'hiver, j'apprécie de  lire, tricoter et /ou regarder la télé auprès du poêle vrombant de plaisir. Hier  était le fameux jour de solstice d'hiver qui m'a mis du baume en me signifiant:YESSSS les jours vont rallonger.

ENFIN.