Ce jour, je reçois une information qui ne m'est pas nouvelle car je l'ai vue plusieurs fois récemment. Je ne sais pourquoi mais aujourd'hui j'ai envie de réagir.

Une femme du nom de Djema Bouhired est soignée à Paris. Jusque là, pas de quoi en faire un fromage!! Oui mais cette dame loge au Georges V et le tarif des chambres n'est pas de mon niveau même si je ne suis pas à plaindre. Là, on peut imaginer que cette personne a les poches suffisamment remplie pour se dire qu'elle fait travailler du monde donc Bravo!

Il se trouve que, si on cherche dans ses antécédents, il y a un quelques surprises et peu élogieuses, n'en déplaise à E. Macron qui a décidemment des problèmes avec l'Histoire et la Géographie (la Guyane est une Ile pour lui).
Djema Bouhired fut la femme de Jacques Vergès cet avocat un peu mystérieux qui a caché beaucoup de sa vie. Bon,  là encore, l'Amour rend parfois aveugle!

Elle fut surtout la poseuse de bombe du "Milk Bar" rue d'Isly à Alger un certain jeudi de 1956 quand les enfants mangeaient des glaces. 56 furent tués. On ne parle pas de toutes les personnes dont la vie s'est transformée en enfer à cause d'elle. Elle était une "icône "de la révolution algérienne, elle fut l'agent de liaison voire l'assistante personnelle d'un homme surnommé l'égorgeur.

Voilà en gros pour les faits.

A présent sept (ce n'est pas le nombre d'or mais pas loin!) questions:

Comment peut on venir se faire soigner en France quand on a tant de haine pour ce pays?

Comment ose t-elle venir se faire soigner où vivent les frères, soeurs, peut être encore parents des enfants qu'elle a assassinés?

Qui paye ces traitements? La France ? donc nous?

Comment peut-elle payer ces sommes vraisemblablement colossales au Georges V alors que les habitants de son pays, qu'elle a voulu indépendant par rapport au pays qui la soigne, ne vivent pas décemment par manque d'argent?

Pourquoi la France accepte-t-elle de la soigner.?Il y a tant de pays qui l'ont soutenue à cette époque.

L'Algerie a peut être une dette morale envers elle... or l'Algerie est le plus grand débiteur, si j'ai bien lu, envers les hôpitaux français!!!

Je n'y comprends décidemment pas grand chose !!!!  D'autant que c'est un affront à l'idéologie qu'elle a défendue, puisque le pays qu'elle a voulu indépendant au prix d'exactions terribles, ne peut la soigner?