Pendant des mois Son jardin est resté en deuil. Je me suis contentée d'y semer des fleurs de prairie. Autant ce fut mignon aun début autant les liserons et les boutons d'or ont pris le dessus.
Je me suis décidée à affronter cette invasion de la nature. Difficile d'arracher les racines des liserons qui doivent descendre à un metre sous la terre . Les boutons d'or s'ancrent fortement en terre par des racines de 5 cm multiples qui lui donnent une belle assise pour se développer ett envoyer des  stolons (je ne sais si c'est le bon terme)

Le travail de jardin n'est pas spécialement un plaisir pour moi aussi quand j'en ai ras le bol je me pense "Moine qui défriche" et qui donc comme quand on va à Compostelle chaque pas nous amène à notre destination. sans vouloir finir avant d'avoir commencer!!

Comme il y a 4 carrés pour un total de près de 100m² j'ai du pain sur la planche. Je viens de terminer un des carrés , subsistent les fleurs qui ont eu mon adhesion dont les glaieuls (bulbes mis en terre par L'Homme car ils sont les fleurs préférées de Belle) et un tiers du deuxième.
Il me restera à défricher le carré des framboises je dis à present le carré car elles se sont developpées avec dynamisme au milieu des herbes que je vais affronter

Le dernier est celui envahi progressivement également par les fraises. La production n'est pas fantastique mais je devrais peut être y ajouter cette automne du fumier de cheval. Il parait que c'est merveilleux. Où vais je trouver ce produit?

Les outils utilisés :

    - du savon de marseille que je gratte avec mes ongles sur les conseils d'une amie qui faisait beaucoup de jardin mais gardait des mains manucurées. Je n'ai pas le même succès

   - une brouette pour le transport jusqu'au coin humus

   - un outil rapporté d'Australie par Number 3 qui est très utile pour attaquer unitairement les boutons d'or

   - un outil de 1.20m de haut muni en haut d'un guidon et en bas de 6 pics dont quatre sont en carré. Il suffit d'enfoncer le tout et avec le guidon on tourne et ça remue la terre donc le mouvement deracine les satanées herbes non desirées.

   - j'ai aussi un recipient qui peut se plier comme une crêpe mais qui, ouvert, est un cylindre qui tient bien droit et peut contenir l'herbe que je lui lance. Je me demande si je ne devrais pas mettre les déchets directement dans la brouette quand c'est possible.

Contente, une amie m'a dit que j'avais fait beaucoup de travail.... Content!! c'est reconnu. Cela montre que c'était nécessaire mais... ça ne m'interessait pas du tout.